27.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 mai 2024
AccueilorangeL’athlétisme mahorais se dote d’un chrono dernière technologie

L’athlétisme mahorais se dote d’un chrono dernière technologie

C’est un appareil dernier cri qui va valider les compétitions à Mayotte, et permettre leur reconnaissance par la Fédération d’athlétisme. Le comité départemental d’athlétisme investit dans les performances.

L’athlétisme mahorais va pouvoir franchir une marche, on l’espère vers des podiums. Le Comité départemental d’athlétisme vient en tout cas de se doter d’un matériel de pointe qui rend le territoire autonome terme d’enregistrement de performance, nous annonce Sébastien Synave, son président : « Quand j’ai été élu en septembre 2020, je découvre une situation financière confortable. Les subventions tombaient, mais derrière, aucun projet. J’ai alors proposé l’achat d’un chronomètre électrique, car jusqu’à présent à Mayotte, tout était manuel. Conséquence, les performances de nos sportifs n’étaient pas reconnues par la Fédération ».

Pour exemple, un des champions mahorais sur 60m et 200m, Kamel Zoubert était freiné dans sa progression : « Il a le niveau du Championnat de France, il a fait le 6ème temps français de l’année, mais pas reconnu par la Fédé car enregistré en manuel ».

L’investissement dans un chronométrage sportif équipé d’une caméra photo-finish, à hauteur de 20.000 euros est décidé. « La caméra est braquée sur la ligne d’arrivée et reliée à un pistolet capteur qui déclenche le chrono, et au finish des coureurs, une photo se déclenche et affiche les temps ».

Acquisition d’un matériel dernier cri

Une réalisation de piste pas dans un temps chrono

Mais entre la décision d’acquérir ce bijou de technologie et sa réalisation, une crise sanitaire s’interpose, avec l’impossibilité de faire venir de La Réunion des formateurs nécessaire à l’utilisation du nouvel appareil. « Le président de la Ligue Réunion-Mayotte est à La Réunion, donc tout se décide depuis là-bas ».

La situation s’est débloquée le week-end dernier, « nous avons pu former trois personnes, dont deux du CAM. Ils vont pouvoir l’utiliser sur des compétitions locales. Nous pouvons aussi le déplacer et le mettre à disposition de l’UNSS. »

Les formateurs réunionnais ont donc fait le déplacement, et ont admiré la qualité du matériel, « nous avons la dernière version, dotée de toutes les avancées technologiques. Par exemple, il n’y a plus de connexion filaire entre le pistolet et la caméra. »

Une avancée appréciable alors que Mayotte ambitionne d’accueillir les Jeux des Iles de l’océan Indien… mais en décalage avec la réalité, celle du déficit d’équipements, « étant donné que la piste du stade de Cavani n’est toujours pas disponible depuis 2014, un appel d’offre vient à peine d’être lancé pour sa rénovation, nous nous entrainons toujours sur l’unique piste de Labattoir. Mais si elle autorise le sprint, le demi-fond, le javelot et le lancer de poids, il n’y a rien pour le lancer de disque ou les sauts en hauteur et en longueur. » Qui sont pourtant au programme des Jeux.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...