27.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 mai 2024
AccueilEconomieAssises du numérique : pour que la fibre optique soit aussi une...

Assises du numérique : pour que la fibre optique soit aussi une fibre entrepreneuriale et éducative

100% des "locaux", comprendre les quelque 70 000 bâtiments en dur recensés à Mayotte, devraient être raccordés à la fibre d'ici 2025. C'est du moins un objectif affiché du Conseil départemental à l'issue des Assises du numérique, initiées en 2020. Le très haut débit revêt divers enjeux, allant du développement économique à l'éducation en passant par l'environnement, cette technologie étant très énergivore.

Retour vers 2020 : un petit virus paralyse le monde pendant plusieurs mois. Plus d’activité économique pour de nombreuses entreprises, services au ralenti, écoles fermées. Tout le monde se rue alors vers le numérique. L’on (re)découvre des applications de visio-conférences, devenues depuis des outils communs pour le télétravail, et d’autres outils sont développés pour faire face aux besoins nouveaux liés à la pandémie.

Dans ce contexte, des Assises du numériques étaient initiées ici à Mayotte. En effet, notre île connaît depuis une demi-douzaine d’années une accélération exponentielle de sa connectivité. Ceux qui étaient là en 2015 se souviennent d’une île sans 3G et avec un ADSL lacunaire. Encore aujourd’hui, le réseau cuivré vieillissant prive de nombreux habitants d’un haut-débit décent au regard des normes modernes.

Depuis 4 ans, Orange revendique une multiplication de ses antennes relais et de sa fourniture d’accès au haut débit. Et la fibre optique fait à son tour son apparition. L’accès à Internet de Mayotte est depuis 2019 sécurisé par un deuxième câble sous-marin, qui lui ouvre les portes d’un très haut débit plus stable.

La base étant posée, et le besoin se faisant pressant, il restait à définir une stratégie commune pour pousser le numérique à Mayotte vers le haut. Les Assises ont permis une synergie de différents acteurs, Etat, rectorat, Département ou encore entreprises et acteurs de la formation professionnelle. “Il est important qu’on continue à être ambitieux ensemble, encore plus solidaires, pragmatiques et efficaces” plaide ainsi Alexandre Kesteloot, SGAR adjoint à la préfecture de Mayotte.

Du côté du Département, le responsable des réseaux Eric Descombes rappelle le schéma directeur d’aménagement numérique voté l’an dernier, qui vise notamment à installer la fibre dans un ensemble de sites “prioritaires” notamment les écoles.

Nombre d’acteurs étaient venus suivre ce point d’étape

Mais les infrastructures ne suffisent pas, s’il n’y a personne pour les utiliser, les entretenir, les transformer en services. Youssouf Moussa, du GIP Carif-Oref rappelle à ce titre l’importance de la formation professionnelle, et des plate-formes numériques disséminées sur le territoire. 11 existent déjà, 3 sont en cours de déploiement du nord au sud. Un bus numérique s’y ajoute, “pour accompagner la population dans ses besoins”.

Mieux former la population, c’est aussi prendre en compte les nouveaux enjeux liés à la sécurité informatique. Dans le contexte de la guerre en Ukraine, la cybersécurité est devenue un enjeu central pour les professionnels de l’informatique. Une clé essentielle pour faire du numérique le support fiable d’un développement pérenne.

Lancement des travaux de la fibre début 2023

“La connectivité du territoire, aujourd’hui, est aérienne, maritime mais aussi numérique” estime en effet Jérôme Chapuis, de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Mayotte. Pour lui, résorber la fracture numérique passe par “une synergie de tous les acteurs”.

Education, économie, sécurité, mais aussi environnement en raison des ressources énergétiques que réclame le haut débit, tous ces enjeux sont au cœur des Assises.

Ivan Postel-Vinay, directeur de l’AFD, debout pour les Assises du numérique

Depuis leur lancement, elles ont mobilisé 200 participants, dont 30 institutions publiques et privées, et une feuille de route établie en mars 2021 a défini 117 actions déclinées dans 40 projets. A ce jour, 73% de ces actions sont réalisées ou en cours de réalisation selon le Département.

La prochaine étape sera l’accès à la fibre pour tous. Mayotte est un des derniers territoires français à ne pas disposer d’offres commerciales fibrées pour les particuliers. Une délégation de service public sera signée dans les mois qui viennent, pour un lancement des travaux début 2023. Montant estimé de l’investissement, 100 millions d’euros. Les retombées, elles, dépendront de la capacité des acteurs locaux à se saisir de ces nouveaux outils. “Ce qui va être essentiel pour l’économie de Mayotte, ça va être des infrastructures de qualité mais aussi un développement des usages et de la capacité des salariés et entreprises à utiliser toute la palette des outils numériques (…) les enjeux sont immenses, tout ça va prendre du temps” prédit Ivan Postel-Vinay, directeur de l’AFD à Mayotte.

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...