27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 26 mai 2024
AccueilorangeUne journée historique pour célébrer les 20 ans de l’association Mlezi Maore

Une journée historique pour célébrer les 20 ans de l’association Mlezi Maore

« Vingt ans que nous nous mobilisons pour fournir un accès à des soins de qualité pour tous. Vingt ans que nous agissons pour lever les barrières à l’emploi et que nous participons à l’insertion professionnelle et à l’inclusion professionnelle. Vingt ans que nous agissons pour une société plus juste et plus inclusive. Quel bonheur ». Roukia Lahadji Jouwaou, présidente de l’association Mlezi Maore, ne s’est pas privée d’utiliser l’anaphore pour mettre en évidence le travail mené au cours des deux dernières décennies.

D’une poignée de bénévoles à l’un des principaux employeurs privés de Mayotte

Dresser le bilan, et regarder résolument vers l’avenir

« Un moment historique », selon le directeur général Dahalani M’Houmadi. Alors qu’au départ, il ne s’agissait que d’une poignée de bénévoles, vingt ans plus tard, la structure associative « est désormais l’un des premiers employeurs privés de l’île avec 600 employés », a-t-il insisté. Structurée autour de cinq pôles, la jeunesse, le handicap, les solidarités, l’insertion et vie sociale et enfin l’accès aux soins, les salariés œuvrent avant tout pour l’île, en tentant d’apporter des solutions aux nombreuses problématiques économiques et sociales qui affectent l’île.

« En travaillant à Mlezi Maoré, on travaille d’abord pour Mayotte », abonde Dahalani M’Houmadi. Qu’il s’agisse d’accompagner les jeunes en errance, d’améliorer l’insertion professionnelle, d’œuvrer à plus d’inclusivité, in fine le cœur de métier de l’association ne s’est pas travesti au cours des années : aider les plus vulnérables. En 2021, ce sont près de 34 900 bénéficiaires qui ont pu recevoir un accompagnement de l’association. Avec plus d’une quarantaine de partenaires, c’est toute l’île qui est maillée par leurs actions. Un chemin parcouru exemplaire aux yeux de beaucoup, depuis la création de TOIOUSSI en 2002, la création de TAMA en 2003 et la fusion de ces deux structures en 2016 pour former Mlezi Maore.

Répondre aux détracteurs et se tourner vers l’avenir

Contactée par téléphone, le sénateur Thani Mohamed Soilihi, figure historique de l’association,

Le sénateur Thanin une figure historique de l’association

n’a pas manqué de donner son ressenti. « Mlezi n’est pas le problème, Mlezi fait partie des solutions. Le problème ce n’est pas son existence. Il aurait fallu plusieurs Mlezi pour répondre aux défis de Mayotte. La lutte contre l’exclusion, c’est d’abord une affaire de pouvoir public, de collectivités ou de l’Etat, les associations ne sont que délégataires ». Le parlementaire revient notamment sur les nombreuses critiques faites à l’encontre de l’association : « j’aimerais que les détracteurs fassent mieux, ou même l’équivalent, ou même la moitié de leur travail avant de dénigrer ».

Si cette journée a été l’occasion de revenir sur les grandes étapes de construction de Mlezi, les orateurs ont décliné leur ambition pour le futur. Mathilde Huguet, chargée de Développement Qualité nous fait part de ses trois souhaits pour le futur de l’association, « l’engagement, la poursuite de la professionnalisation et la poursuite du changement ». La volonté de l’association de poursuivre son travail auprès des habitants du département est résolument intacte avec une envie d’agir sans cesse renouvelée.

Pierre Mouysset

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...