27.9 C
Dzaoudzi
samedi 22 juin 2024
AccueilorangeUn début de semaine entaché par de nouveaux faits de violences sur...

Un début de semaine entaché par de nouveaux faits de violences sur la route

Ce lundi 3 octobre des nouveaux faits de caillassages ont occasionné la dégradation de neuf bus à Longoni ainsi que la prise à partie, aux environs de huit heures, d’au moins une automobiliste à Kaweni.

Ce lundi 3 octobre est le troisième lundi consécutif marqué par des faits de caillassages ciblant le transport scolaire. L’abject n’ayant pas de limite, parmi les neuf bus endommagés, l’un d’entre eux transportait des élèves à mobilité réduite. Joint par téléphone, Frédéric Delouye a indiqué que les faits se sont produits « très tôt le matin, il n’était pas encore 5 heures », précisant par ailleurs qu’un blessé était à déplorer.

Perturbation du ramassage scolaire

Au total, les dégradations engendrées ont conduit à mettre hors course, pour la journée de lundi, plus de 10 % de la flotte de bus quadrillant la région septentrionale de l’île. En conséquence, le réseau Halo a informé, en fin de matinée, les parents d’élèves des perturbations engendrées sur l’ensemble des services de transport de la zone Nord. Pour le directeur de Transdev, l’incertitude plane quant à la capacité, pour l’ensemble des bus vandalisés, de réintégrer les circuits de ramassage ce mardi, précisant que les transporteurs « font de leur maximum ». En outre, d’après Frédéric Delouye, un des neuf chauffeurs de bus a décidé d’exercer son droit de retrait.

Les bus scolaires sont incontestablement des cibles privilégiées

« Très peu de jours sans caillassages »

Malgré la présence des forces de l’ordre sur le site, les agresseurs semblent avoir adopté la stratégie du « chat et de la souris ». Certes, si le directeur apprécie la présence des gendarmes, il constate néanmoins que « face à ce type de situation, elles ne suffisent plus ». En effet, selon les chiffres avancés par Frédéric Delouye, la moyenne quotidienne du nombre de caillassages, depuis la rentrée scolaire, s’élève à trois par jour. A ce titre, il n’a pas manqué de souligner qu’il y avait eu « très peu de jours sans caillassages ». La normalité semble donc avoir changé de paradigme. Ce mercredi une nouvelle réunion « point d’étape » avec la préfecture est prévue afin de tenter d’apporter à court terme une solution, sachant que « la mise en place d’une police des transports ne se fera pas du jour au lendemain », concède le directeur.

Au moins une automobiliste prise partie à Kaweni

Ce lundi matin a vu également, dans le secteur de Kaweni, l’agression d’au moins une automobiliste aux environs de 8 heures du matin. Piégée dans les sempiternels embouteillages, la conductrice, se rendant sur son lieu de travail, a été prise pour cible par un groupe de 6 à 7 jeunes. Après avoir brisé les vitres de son véhicule, les agresseurs se sont enfuis avec son sac à main ainsi que son téléphone portable. Joint par téléphone, le directeur territorial de la Police nationale Laurent Simonin a confirmé que « les lanceurs de cailloux ont disparu » lorsque les forces de l’ordre se sont rendues sur place.

Pierre Mouysset

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...