25.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilSociétéFonction publique : Victorin Lurel sous pression

Fonction publique : Victorin Lurel sous pression

Policiers, personnels de l’éducation nationale, du système de santé public, des douanes, de la magistrature… une intersyndicale inédite et impressionnante interpelle Victorin Lurel et annonce une « journée unitaire d’actions » pour le mardi 29 octobre. 

La lettre de l'intersyndicale de la fonction publique d'Etat adressée à Victorin Lurel
La lettre de l’intersyndicale de la fonction publique d’Etat adressée à Victorin Lurel

«Injuste et brutale», «à l’encontre des pratiques de tous les gouvernements», «rupture de contrat moral», déstabilisation durable de la fonction publique… les syndicats de la fonction publique d’État n’ont pas fait dans la demi-mesure pour dénoncer l’imposition des indemnités d’éloignement décidée en cours d’année sur des sommes déjà perçues par les fonctionnaires.
Ce matin, ils interpellent Victorin Lurel, le ministre des outremers, en visite à partir de demain à Mayotte, dans une lettre qui traduit l’état d’esprit dans lequel se trouvent absolument tous les corps de métiers de la fonction publique d’État.
Car l’intersyndicale, non plus, ne fait pas dans la demi-mesure. C’est une association dans laquelle se retrouvent les représentants syndicaux des personnels de l’éducation nationale, des policiers et des administratifs de la police, de la pénitentiaire, des personnels du CHM, de la DEAL, des douanes, de la magistrature, des impôts… l’alliance est impressionnante et absolument inédite.

La remise en question de la parole de l’État

«Nous avons, nous-mêmes, été surpris par la très forte mobilisation de l’ensemble des fonctionnaires, y compris de corps de métiers qui n’ont pas l’habitude de protester”, explique Thierry Wuillez du SNES FSU. “Tout le monde a bien compris que nous sommes dans le bon timing. La loi de finances n’est pas votée et elle ne peut pas nous faire les poches !»

C’est aussi le non-respect de la parole donnée que dénoncent les syndicats : “L’an passé”, explique la lettre adressée au ministre, “vous vous étiez clairement prononcé contre la fiscalisation des I.S.E (Indemnités spéciales d’éloignement). Nous apprenons incidemment et sans aucune concertation avec les partenaires sociaux que ces indemnités sont imposables depuis le 1er janvier 2013.”
« Apparemment les impôts étaient au courant depuis le mois d’avril, confie Thierry Wuillez, l’information n’a fuité qu’en septembre. »

Menace de grève pour le 29 octobre

L’intersyndicale demande à s’entretenir avec Victorin Lurel durant son voyage pour « l’interpeller directement afin de rétablir la confiance ». Des contacts ont eu lieu mais « à l’heure actuelle, nous avons reçu une fin de non-recevoir, nous dit l’intersyndicale. Et nous ne voulons pas que les syndicats soient reçus séparément et par des conseillers. Mais si le ministre ne veut pas nous entendre, nous saurons lui apporter la lettre directement !»
Les menaces de «perturbations» du voyage ministériel sont très claires et l’intersyndicale va plus loin : elle annonce également une «journée unitaire d’actions» pour le mardi 29 octobre si aucun geste n’est fait pendant le week-end.

Le séjour mahorais de Victorin Lurel sera donc crucial pour le climat social des prochaines semaines à Mayotte. La fonction publique d’État emploie environ 7.000 personnes dans le 101e département.
RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...