26.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 janvier 2023
AccueilSantéMayotte inaugure le plan autisme

Mayotte inaugure le plan autisme

Deux millions d’euros seront attribués à Mayotte dans le cadre du plan autisme 2013-2017. L’annonce a été faite par la ministre Marie-Arlette Carlotti en visite dans le département dimanche et lundi.

P1040688
Marie-Arlette Carlotti entourée de Chantal de Singly et du préfet Jacques Witkowski lors de l’annonce de l’enveloppe du plan autisme pour Mayotte

“Il y a des domaines où vous êtes d’avant-garde !” s’est enthousiasmé Marie-Arlette Carlotti, ministre délégué en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, lors de la présentation du plan autisme dimanche en fin de journée dans les locaux de l’agence régionale de santé (ARS) à Mamoudzou. Mayotte est le premier département dans lequel est lancé le troisième plan autisme pour la période 2013-2017. La ministre a annoncé qu’une enveloppe de 2 millions d’euros est attribuée à Mayotte sur un budget national de 205,5 millions d’euros.

Le chantier est de taille à Mayotte. Aucun outil de dépistage de l’autisme, reconnu comme handicap en 1996, n’est en place. C’est d’ailleurs une priorité fixé par Chantal de Singly, directrice de l’agence régionale de santé océan Indien (ARS-OI), en charge de l’application du plan à Mayotte et à La Réunion.

Dépistage précoce

“Il  faudra renforcer le centre d’action médico-social qui vient d’ouvrir et monter les outils de diagnostic”, précise-t-elle. Pour l’heure, aucune estimation du nombre d’autistes à Mayotte n’est disponible.  En France, 400 000 à  600 000 personnes seraient atteintes de ce grave trouble de la communication, du comportement et des relations sociales, soit 0,7 à 1 % de la population.

Un comité des acteurs de la prise en charge de l’autisme sera réuni dès la semaine prochaine sous la houlette de l’ARS. ” Il s’agit de cibler au mieux les besoins pour l’application du plan”, appuie Chantal de Singly.

 Un appel à projet a été signé ce dimanche pour le dépistage précoce du handicap à Mayotte, un des principaux axes du plan autisme.   La participation des familles d’autistes au plan, l’harmonisation des pratiques, ou encore la formation du personnel dans les établissements scolaires font également partie des priorités.  Le secteur médico-social  devra créer  2 530 places nouvelles pour l’accueil des personnes autistes d’ici 2017.

La ministre visite ce lundi, l’association Toioussi, une des seules structures capables de prendre en charge les enfants atteints de ce handicap à Mayotte

Axel Lebruman

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139517
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139517
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139517
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139517
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139517
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139517
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...