26.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 février 2023
AccueilSociété"Terrains" : Quand les Mahorais se battent pour leurs terres

“Terrains” : Quand les Mahorais se battent pour leurs terres

Crédits : Myryem de Lagarde
Crédits : Myryem de Lagarde

Effet pervers de l’entrée de Mayotte dans le droit commun : les Mahorais doivent obtenir des titres de propriété pour garder leurs terrains. Une régularisation foncière complexe au niveau administratif et douloureuse sur le plan humain, qu’explique Myryem de Lagarde dans son documentaire “Terrains”.

“On a mal au coeur parce que c’est la sueur de notre front qui s’évapore”, gémit avec lassitude une bouéni dont le terrain a été diminué. “Ils se foutent de notre gueule et vous restez là à les regarder”, réagit avec virulence une autre femme, en conflit avec son voisin. “Terrains”, le documentaire de Myryem de Lagarde, projeté vendredi 13 décembre à la MJC de M’tsapéré, recueille les témoignages des Mahorais confrontés à la machinerie kafkaïenne de l’Etat, qui les exhorte à obtenir des titres de propriété pour faire valoir leurs droits sur leurs propres terres. Et à Mayotte, le lien à la terre n’est pas anodin : quand un enfant est mis au monde, le cordon ombilical est enterré sur la terre de ses parents, de ses ancêtres. On l’attache à la terre.

La caméra suit le géomètre-topographe chargé d’établir un bornage des terres de Mayotte. Engueulades, déchirements, compromis, résignation, le géomètre-topographe joue aussi un rôle de médiateur. C’est qu’il n’est pas si simple de circonscrire des terrains sur l’île Hippocampe. Pour délimiter les frontières terriennes, la plupart des Mahorais considèrent les arbres fruitiers : “Ce bananier est à moi, celui-là, non”.

20 % des dossiers traités

Le statut juridique des cinquante pas géométriques* entre aussi désormais en compte et des parcelles de terrains, situées sur le littoral, sont ainsi retirées sans autre forme de procès à des primo-occupants. La question des réserves forestières, également, pose problème. Et quand le propriétaire du terrain est décédé, comment établir le titre de propriété ? Et cette mère, soucieuse de la tradition matrilinéaire, qui ne veut céder sa terre qu’à sa fille, pas à ses fils…

Un écheveau d’enjeux qui freine le processus de régularisation foncière : aujourd’hui, 20% seulement des 15 000 dossiers ont été traités. Et, évidemment, se pose surtout la question pécuniaire du rachat des terres et de la fiscalité inhérente au droit commun qui risque d’obérer le budget des familles mahoraises désormais officiellement propriétaires de leurs terres.

Une nouvelle distribution des cartes, au sens littéral du terme, qui affecte profondément la population mahoraise.

Ornella Lamberti

Prochaine diffusion du documentaire en janvier 2014 sur France Ô (date encore indéterminée)

* Zone des cinquante pas géométriques : les parcelles de terrain situées sur le littoral des DOM jusqu’à 81,20 mètres des côtes appartiennent à l’Etat.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139116
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139116
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139116
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139116
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139116
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139116
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...