24.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilSantéLes grands projets du CHM

Les grands projets du CHM

Avancées sociales, lits et matériels supplémentaires, projet d’un nouvel hôpital sur Petite-Terre, le CHM poursuit sa croissance. Un point sur les chantiers à l’occasion des vœux du directeur au personnel.

Etienne Morel, le directeur du CHM et Mohamed Ahmed Abdou, président de la Commission médicale d'établissement (CME)
Etienne Morel, le directeur du CHM et Mohamed Ahmed Abdou, président de la Commission médicale d’établissement (CME)

Il espérait présenter ses vœux aux 2.200 salariés du CHM sous un grand soleil. Etienne Morel, le directeur du Centre hospitalier de Mayotte, a finalement été le maître d’une cérémonie particulièrement pluvieuse. «Un temps brestois», s’est-il amusé, une référence à la Bretagne où il exerçait avant de rejoindre Mayotte.

2013 a donc été sa première année aux commandes du paquebot CHM qui continue de naviguer entre expansion, modernisation et mise aux normes métropolitaines. L’hôpital a ainsi été certifié, avec des réserves, par la Haute autorité de santé le 25 juillet dernier.
Avec 42 lits supplémentaires en maternité, 18 lits en pédiatrie et l’arrivée de spécialistes (un gastro-entérologue, un pneumologue…) qui faisaient tant défaut au département, l’hôpital continue de développer son offre de soins. «La signature à la fin de l’année d’un partenariat avec le CHU de La Réunion va également dans le sens de l’amélioration de la qualité des soins apportés aux Mahorais», relève Etienne Morel.

Bientôt un véritable internat

La question de l’attractivité de Mayotte a également été au cœur de l’année écoulée. L’hôpital connaît toujours des difficultés pour pourvoir tous ses postes, à l’image d’un cardiologue permanent toujours pas recruté. Les négociations lancées avec le ministère de la Santé pour proposer un complément de revenus à ces professionnels semblent en bonne voie. Une «indemnité particulière d’exercice» pourrait être accordée aux praticiens hospitaliers (PH) permettant de les attirer et de les fidéliser. Le CHM ferait ainsi appel moins souvent à des médecins remplaçants.
Dans le même esprit, pour favoriser l’accueil des internes en médecine ou pharmacie, l’hôpital a décidé d’acquérir un hôtel dans le centre de Mamoudzou «pour la création d’un véritable internat». La signature définitive de l’acte de vente doit intervenir dans quelques jours.

Nombreuses avancées sociales

CHM AccueilSur le plan social, l’année 2013 a été marquée par nombreuses avancées pour le personnel : indexation des titulaires et des contractuels, formations, accès aux concours ou encore création du CGOS (comité de gestion des œuvres sociales) qui a permis de verser des primes de fin d’année de 40 euros par enfant aux salariés. Des chèques vacances devraient être lancés dès ce début d’année.

Car 2014 promet d’être également riche en événements pour l’hôpital. Sont déjà programmés la création d’un Samu, l’ouverture de 27 nouveaux lits en maternité ou encore l’arrivée d’un nouveau scanner dernier cri (pour un coût d’un million d’euros) rendue nécessaire par les défaillances rencontrées ces derniers mois.

Le projet de Petite-Terre effectivement lancé

Mais le plus gros projet, celui que beaucoup de monde attend, est la construction d’un nouvel hôpital sur Petite-Terre. Cette fois-ci, le processus est bel et bien enclenché. Les financements devraient bouclés en milieu d’année. L’ampleur du projet est telle que la première pierre ne devrait pas être posée avant trois ans pour une inauguration en 2018. L’ensemble des structures existantes sur Petite-Terre seraient rassemblées sur un seul site flambant neuf auquel viendrait s’ajouter de nouveaux services. Le projet global est estimé à 31 millions d’euros.

«Dans l’établissement que je dirigeais précédemment, la moyenne d’âge des patients était de 80 ans. A Mayotte, elle est probablement plus proche de 15 ans !», plaisante Etienne Morel. Mayotte reste encore la première maternité de France.
RR

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...