24.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilSociétéLes élections, période propice aux exigences pour Rivo

Les élections, période propice aux exigences pour Rivo

Le secrétaire départemental du syndicat du premier degré SNUipp réagit aux propositions du gouvernement en matière d’avancées sociales et appelle la population à exercer un droit de pression sur leurs élus pour obtenir des salles de classe.

Rivo, des vœux bien précis pour 2014...
Rivo, des vœux bien précis pour 2014…

« Le SNUipp-FSU Mayotte tient à dénoncer l’attitude des élus, Conseillers Généraux et maires de l’île, qui ont, une nouvelle fois, préféré sacrifier l’éducation des enfants pour leurs intérêts personnels.» Rivomalala Rakotondravelo ne décolère pas alors que la solution de remplacer le Syndicat Mixte d’Investissement et d’Aménagement de Mayotte (SMIAM), par un Groupement d’Intérêt Public, trouvée par le préfet a été tuée dans l’œuf par Daniel Zaïdani, président du Conseil général, rejoint par l’Association des maires de Mayotte.

Les constructions scolaires comme enjeu de campagne

Le président du SMIAM avait pourtant avoué son incapacité à construire les salles de classe programmées. «100 par an pendant ma mandature», avait promis François Hollande, «toujours pas suivi d’effet depuis la troisième année (…) et il en manque au moins 600». Rivo invite les parents d’élèves à peser sur ce dossier «les échéances électorales à venir sont en effet un angle de tir très opportun et certainement efficace !!! ».

Corps transitoire, satisfecit au préfet

Contrairement aux autres centrales syndicales, Rivo se dit satisfait des propositions préfectorales en matière de pistes de sortie des fonctionnaires locaux inscrits dans le processus «Robin» de corps transitoires : «il faut maintenant que ces travaux aboutissent très rapidement à des décisions». Il se réjouit que, pour les professeurs des écoles, l’ancienneté acquise dans les corps de fonctionnariat mahorais sera prise en compte.

Il y a rythmes et rythmes

Rivo l’a annoncé dès le départ de la réforme Peillon : il est contre l’application des rythmes scolaires à Mayotte, même s’il estime «qu’une réforme des rythmes scolaires à Mayotte est nécessaire»! Il parle là de l’organisation de la journée des écoliers, souvent en rotation dans les écoles par manque de salles de classe. Or, la réforme du ministre a été proposée par le vice-recteur et acceptée par les maires, dans les communes de Bandraboua et de Mtsamboro. «Equipes éducatives mal impliquées, défaut de financement d’activité périscolaires», il demande la suspension de cette réforme à Mayotte et appelle les enseignants à soutenir le SNUipp-FSU dans l’élaboration d’un contre rapport national. Il s’engagera dans la journée de mobilisation nationale du 12 février.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139521
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139521
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139521
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139521
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139521
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139521
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...