25.9 C
Dzaoudzi
mardi 3 octobre 2023
AccueilSociétéL’habitat à Mayotte : 31% de logements en tôles

L’habitat à Mayotte : 31% de logements en tôles

Parmi les données détaillées par l’INSEE, issues du recensement de 2012, on trouve les informations relatives à l’habitat. Traditionnels, en tôles ou en dur, voici les chiffres concernant les 60.000 logements de Mayotte.

BangasLes maisons en tôles sont une des caractéristiques de notre département. L’INSEE a présenté ce jeudi matin des chiffres qui permettent, très précisément, de connaître la diversité de l’habitat à Mayotte. Et sans surprise, ces maisons en tôle représentent 31,2% de l’habitat. Leur nombre est à peu près stable en cinq ans : on compte, en 2012, 18.772 logements en tôles dans notre département.
Ce type de construction ne se répartit pas de façon homogène sur le territoire. Il représente 3% des logements à Sada mais 44% à Koungou, la ville où on en trouve le plus.

L’habitat traditionnel en «bois, végétal ou terre» a tendance à régresser. Il reste tout de même 3.592 bangas traditionnels à Mayotte, soit 6% du total des logements.

De plus en plus d’appartements

L’évolution majeure est le développement de l’habitat en dur. A Mayotte, on habite à 63% dans des constructions en brique ou béton et essentiellement dans des maisons individuelles. Mais le nombre d’appartements commence à devenir significatif. On en compte 5.400 qui représentent 6,5% de l’habitat total, une augmentation de 78% en cinq ans.

Les logements à Mayotte sont de plus en plus grands mais ils restent néanmoins d’une taille nettement inférieure à ce qui existe dans les autres DOM ou en métropole. La moitié des habitations ne comptent qu’une ou deux pièces. Autre particularité mahoraise, le taux de logements vacants est important. 12% des habitations ne sont pas occupées, qu’elles soient réservées pour être investies après un mariage ou conservées comme investissement.

30% des résidences principales sans eau

Les conditions de vie dans les logements s’améliorent de façon très nette : en 2007, 60% des habitations n’avaient pas accès à l’eau. Ce chiffre est tombé à 30% en 2012. Une amélioration impressionnante mais qui est loin d’être achevée.

Enfin, dernières données à noter : plus de 15% des habitants sont logés gratuitement, souvent par la famille, un fait typiquement mahorais. Et plus de la moitié des propriétaires possèdent le bâti mais pas le terrain sur lequel s’élève la maison. Le calcul des impôts locaux promet de jolis casse-têtes.
RR

Le détails de ces données sur le site de l’INSEE.

VOIR AUSSI :
Recensement : qui habite à Mayotte ?
Les Mahorais et les diplômes

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139118
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139118
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139118
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139118
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139118
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139118
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...