31.9 C
Dzaoudzi
dimanche 5 février 2023
AccueilEducationL'ambassade de la jeunesse à Bruxelles

L’ambassade de la jeunesse à Bruxelles

Ils sont 15 jeunes mahorais a avoir été sélectionnés par le conseil général pour représenter la jeunesse de la toute nouvelle région ultrapériphérique dans les instances européennes. Ils se sont rencontrés ce samedi dans les locaux de la collectivité avant de s’envoler le 2 mars vers Paris, puis Bruxelles.

IMG_7041
Myriam et Marie-Line (les deux premières à droite) ce samedi dans l’hémicycle du conseil général

“C’est une chance énorme !”. C’est presque en cœur que les 15, nouvellement nommés, “Jeunes ambassadeurs de Mayotte” reçoivent leur sélection. Leur nouveau statut, octroyé par le conseil général, va leur permettre de découvrir les institutions et les acteurs de l’Union européenne durant une semaine, après un passage par le Palais du Luxembourg.

“J’ai vu le quizz sur Facebook, je n’avais pas de devoir à ce moment-là, j’ai pris le temps d’y  répondre. C’était intéressant, nous étions entrain d’étudier l’Europe en cours d’histoire-géographie”, explique Ibrahim Ambdil Farkour, en 1e S au lycée de Petite-Terre. Lancé, il y a un mois, le questionnaire a récolté plus de 200 réponses. Des questions sur l’Europe, de l’identité de l’actuel député européen représentant le département à ce que peuvent apporter les régions ultrapériphériques à l’Europe, ont permis de sélectionner les meilleurs représentants de la jeunesse mahoraise.

Les réseaux sociaux ont joué un rôle important pour relayer l’information et communiquer sur l’événement. Marie-Line Canadell, l’une des sélectionnées a ainsi exprimée son bonheur après avoir pris connaissance de sa sélection sur Twitter.

Après la présentation du programme, ce samedi après-midi au conseil général, l’enthousiasme était toujours là. “Ça déstresse d’être au courant de ce qu’on va faire, […] je vais essayer de représenter au mieux la jeunesse mahoraise, même si je ne suis pas né ici, cela fait 6 ans que je vis à Mayotte”, témoigne la lycéenne de 17 ans en terminale S au lycée Younoussa Bamana.

Cette réunion des messieurs et mesdames les ambassadeurs autour du président du conseil général a été l’occasion, pour les lycéens et jeunes étudiants mahorais, de se rencontrer. La plupart d’entre eux sont scolarisés en première ou terminale générales dans des établissements différents. Seule Noussourati Soilihi, en terminale secrétariat, est issue d’une filière professionnelle. Elle s’envolera le 2 mars prochain pour la première fois au-delà de l’archipel comorien. ” Je suis contente d’aller découvrir autre chose de ce qu’on a à Mayotte et surtout voir des choses qu’on a étudié dans les livres d’histoire-géo !” s’amuse-t-elle.

Faire de la pub pour Mayotte

Le programme est chargé pour les 15 diplomates en herbe. À leur arrivée à Paris, ils seront reçus au Palais du Luxembourg par Thani Mohamed Soilihi, l’un des deux sénateurs mahorais. Un trajet en train les amènera à Bruxelles, au cœur des institutions européennes. Les heureux sélectionnés y seront accueillis par le député européen Younous Omarjee, député européen, représentant Mayotte au Parlement européen. Visites des annexes du Parlement dont le siège est à Strasbourg, rencontre avec l’ambassadeur de France auprès de l’UE et des membres de la commission européenne, les jeunes auront l’occasion de faire passer des messages à “l’Europe”. Myriam Saïd, en 1ere L, âgée de 16 ans et benjamine du groupe compte bien remplir son rôle à fond. “Je suis dans l’optique que l’UE peut énormément apporter à Mayotte. J’aime bien parler, communiquer, je vais faire de la pub pour Mayotte !”, s’enthousiasme la lycéenne de la cité scolaire du  Nord qui se destine à une carrière de journaliste.

Les jeunes ambassadeurs et le président du conseil général
Les jeunes ambassadeurs et le président du conseil général

L’UE et le conseil général se sont partagé les frais de ce voyage. L’Europe prend en charge les 40.000 euros de frais de transport, la collectivité, les 48.000 euros des frais d’hébergement, de bouche et les dépenses annexes. La délégation aura pour chef accompagnateur le président du conseil général, Daniel Zaïdani qui attend beaucoup des 15 jeunes représentants : “à travers ce projet, nous espérons pouvoir transformer les jeunes ambassadeurs de Mayotte auprès de l’UE en jeunes ambassadeurs de l’Europe à Mayotte.”

À l’issu du voyage, le retour est prévu le 8 mars, les jeunes ambassadeurs sont invités à participer à une “tournée” des établissements scolaires en accord avec le vice-rectorat, partenaire du projet, afin de faire part de leur expérience européenne à la jeunesse de la 9e région ultrapériphérique de l’UE depuis le 1er janvier 2014.

A.L.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...