25.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilEnvironnementNouvelle thèse sur la formation de l’archipel des Comores

Nouvelle thèse sur la formation de l’archipel des Comores

Cela ne va pas révolutionner l’avenir des îles, mais les nouvelles données sur la formation de l’archipel prouveraient que décidément, dans la région, rien ne se fait comme ailleurs !

L'alignement des îles est perpendiculaire à celui de la plaque océanique (en noir)
L’alignement des îles est perpendiculaire à celui de la plaque océanique (en noir) ©brgm

Jusqu’à présent, on pensait avec certitude que les quatre îles, alignées de la plus ancienne, Mayotte et ses 8 millions d’années, à la plus récente, Grande Comore «jeune» de 100.000 ans, était nées d’une montée de magma, communément appelé «point chaud» par les géologues. «Un point chaud est une remontée de magma en continu qui, lorsqu’elle trouve une issue lors de la dérive des continents, forme soit une coulée, soit un chapelet d’îles», explique Frédéric Lacquement, du Service géologie du Bureau de Recherches géologiques et minières (BRGM).

Cette succession d’îles forme alors une ligne quasi continue, comme c’est le cas de La Réunion, dernières des îles en suivant la pointe de l’Inde, qui commence aux Maldives, puis les Chagos, le plateau des Mascareignes et Maurice en avant dernière position.

Une étude menée par le BRGM s’est penchée sur l’archipel des Comores qui ne semble pas obéir à cette règle : l’alignement des quatre îles est perpendiculaire à celui de l’alignement de la plaque océanique.

Frédéric Lacquement nous livre les premières conclusions de ses recherches : «Il est possible que la fracture liée à l’apparition d’un océan entre Madagascar et l’Afrique, provoquant l’écartement puis le glissement de la première vers le sud, ait provoqué des fissures. La croûte terrestre en se brisant a alors fabriqué elle-même du magma en petite quantité, qui est remonté pour former Mayotte, puis Anjouan, Mohéli et enfin Grande Comore ».

Anjouan au deuxième plan derrière la côte nord de Mayotte
Anjouan au deuxième plan derrière la côte nord de Mayotte

C’est ce qui expliquerait la petite taille des îles, le volume de magma produit étant très faible et se libérant sur la courte distance devenue Canal du Mozambique. L’activité est toujours en cours, essentiellement visible au Kartala (volcan de Grande Comore).

« Ce n’est qu’une théorie de plus, aucune grosse étude n’ayant été menée sur cet archipel», déplore Frédéric Lacquement.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

3 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...