29.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilEducationClassement des lycées : Mayotte toujours à part

Classement des lycées : Mayotte toujours à part

Après la publication du palmarès des lycées vendredi 4 mars par le ministère de l’éducation nationale, un constat s’impose : Mayotte reste un département inclassable dans les tableaux nationaux.

lycéeDepuis 21 ans, la presse nationale fait ses choux gras des «indicateurs de résultats des lycées» publiés par l’éducation nationale. C’est l’occasion pour elle de se pencher sur les résultats obtenus par les lycées et d’en tirer des classements plus nuancés que la simple lecture des résultats du bac.
Dans ce palmarès, on trouve certes le taux de réussite au baccalauréat, un critère où, sans surprise, des établissements «prestigieux», hyper sélectifs et installés à Paris et dans de grandes villes de province, affichent 100% de réussite. Mais cette étude permet aussi de faire apparaître d’autres catégories de champions, des lycées de villes moyennes, de banlieues ou de zones rurales qui se distinguent par leur forte «valeur ajoutée». Ils obtiennent de bons résultats avec des élèves non-sélectionnés, parfois au départ en difficultés et souvent issus de milieux défavorisés.

Des taux de réussite toujours bas

Cette «plus value» est l’indicateur qui permet au ministère de mesurer le rapport entre les résultats réels de ces lycées et leurs résultats «attendus» en fonction du profil des élèves qu’ils accueillent.
En outre-mer, quatre lycées généraux et technologiques figurent dans la catégorie «forte valeur ajoutée» : deux en Martinique, un en Guyane et un dernier à La Réunion. Aucun à Mayotte. Même constat du côté des lycées professionnels, où on retrouve un lycée guadeloupéen, un martiniquais et un réunionnais mais aucun mahorais.

Une explication s’impose. Sans aucun doute, les résultats obtenus par les établissements de Mayotte sont en dessous des chiffres nationaux. Lorsque l’on regarde le taux de réussite au bac des lycées généraux et technologiques, celui de Kahani obtient 81% suivi de Pamandzi et Sada avec 68%. Acoua ferme le bal avec un tout petit 53%.

De même, le taux d’accès au bac des élèves de seconde (la proportion d’élèves qui parvient jusqu’à l’examen) se situe entre 53% à Mamoudzou et 61% à Sada.
Quant aux sept lycées professionnels de Mayotte, ils affichent des taux de réussite compris entre 60% et 74% : 60% (Chirongui),63% (Kaweni), 64% (Acoua et Ouangani-Kahani), 71% (Bandraboua), 72% (Pamandzi) et 74% (Sada).

Pas de «valeur ajoutée» pour Mayotte

Pour autant, à Mayotte, impossible d’aller au-delà de ce constat. La notion de «valeur ajoutée» n’est pas appliquée aux lycées mahorais. Certains sont créés trop récemment pour pouvoir faire valoir des chiffres significatifs. Mais surtout, ils semblent accueillir un public beaucoup plus homogène que dans les autres départements. Chez nous, pas de lycée élitiste pour enfants issus de milieux plus favorisés.
Mais sans cette mesure de «valeur ajoutée», les sept établissements généraux et technologiques de Mayotte semblent uniquement relégués à tenter d’absorber un flux toujours plus important d’élèves. Cette massification de l’enseignement et de l’accès aux examens mériterait pourtant une approche qualitative, pour redonner à des équipes éducatives parfois épuisées, l’envie de continuer à tirer vers le haut le niveau de leurs élèves.
RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...