30.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 février 2023
AccueilslidePréavis de grève au port de Longoni : le statut des salariés...

Préavis de grève au port de Longoni : le statut des salariés en cause

Les salariés reprochent à la présidente de la SAS Mayotte Channel Gateway d’avoir illégalement modifié le contrat issu de la DSP pour ne pas respecter la Convention collective. Ida Nel indique respecter la législation en vigueur à Mayotte.

Manutention de containers
Manutention de containers

A l’issue de plusieurs réunion entre salariés de Mayotte Channel Gateway qui a repris la gestion du port de Longoni, et salariés, un préavis de grève a été déposé par ces derniers pour le 22 avril. Ils reprochent à Ida Nel, à la tête de MCG, d’avoir modifié le 10 janvier 2014, le code APE de l’entreprise, caractérisant son activité principale.

« Elle déclare désormais être dans la catégorie ‘manutention’ alors qu’elle était, comme le mentionne la Délégation de Service Public, classée comme ‘entreprise gestionnaire et d’exploitation’ » indique Attoumani Mari, délégué syndical CGT Ma. Ce qui modifie les conditions de la Convention collective Nationale Unifiée, définissant les statuts des employés.

« Le supplément familial par exemple n’est plus applicable » explique-t-il, « surtout que, toujours dans  la Délégation de Service Public, l’article 20 précise que toute modification de contrat ne peut intervenir sans en avoir fait la demande auprès du délégataire qu’est le Conseil général. C’est seulement sans réponse de leur part deux mois après que la demande est réputée acquise ». Plusieurs autres points de la DSP ne sont pas respectés selon eux, comme l’affiliation à la Médecine du travail.

Les réunions du 7, du 9 et du 16 avril n’ont pas permis d’aboutir, « bien que les garanties nous aient été données sur l’application de la CCNU ». Les 67 salariés de la société seraient mobilisés selon lui.

MCG, un manutentionnaire non gestionnaire

Ida Nel de son côté nous indique avoir respecté la CCNU à 80%, « elle n’est pas applicable en totalité à Mayotte, notamment pour les retraites. D’ailleurs, elle a été retoquée pour la société Total ».

Quant au changement de code APE, il s’agit d’un jeu d’écriture légal pour elle, « c’est la société Ida Nel, et non Mayotte Channel Gateway qui a remporté les appels d’offre comme gestionnaire ». Il en découle que l’essentiel du chiffre d’affaire de MCG est lié à la manutention, « c’est à dire la livraison du container et son entretien », et non à l’exploitation. De fait, les manutentionnaires ne percevant pas le supplément familial, seul le personnel de bureau est concerné…

Une réunion se tient ce vendredi matin depuis 9 heures pour tenter de trouver un accord entre les parties.

Anne Perzo-Lafond

Article précédentBien gérer son association
Article suivantDu Flyboard à Mamoudzou
Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139515
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139515
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139515
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139515
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139515
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139515
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...