24.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilEducationMayotte intègre la culture du risque

Mayotte intègre la culture du risque

C’est beaucoup plus qu’un simple ouvrage que viennent de livrer les universitaires : «l’Atlas des risques naturels et des vulnérabilités territoriales de Mayotte est un indicateur du développement futur de l’île», assure Frédéric Leone, professeur agrégé à l’Université de Montpellier 3 (photo de Une).

Saïd Hachim, doctorant à Montpellier
Saïd Hachim, doctorant en géographie des risques à Montpellier

L’idée est partie de Saïd Hachim, jeune doctorant en géographie des risques à Montpellier 3 sous la direction de Frédéric Léone. Une collaboration s’est immédiatement nouée, il y a 4 ans, avec les services du Conseil général pour aboutir à une première nationale puisqu’il n’y a pas encore eu d’équivalence dans une autre région.

Les phénomènes naturels passés comme les cyclones Kamisy en 1984 et Hellen cette année, et à venir «de possibles tsunami en cas d’éruption notamment du Kartala en Grande Comore» y sont détaillés. Mais ce qui fait l’originalité de la production, c’est la capitalisation des savoirs afin de les archiver : «nous avons valorisé les connaissances existantes. Par exemple, certains habitants du bord de mer en Petite Terre connaissent parfaitement les zones submersibles», indique Frédéric Leone.

En portant une synthèse des connaissances sur l’île pour que jeunes et vieux se l’approprient, on aide la population à adopter les  bons gestes, «car ce qui fait le risque, c’est aussi la façon dont on s’expose. Il n’y a pas de fatalité. Il faudra donc éviter les constructions en bord de mer ou à flan de colline par exemple». C’est beaucoup pour une population qui ne pratique pas la culture du risque.

Les publics concernés
Atlas risque cyclone
L’Etat de son côté veille à l’aide de plusieurs outils : «le contrôle de l’aménagement du territoire en amont, et la planification des risques avec déclenchement des plans ORSEC adaptés».

Ce sont 25 universitaires, enseignants comme étudiants, qui ont participé à ce projet de 108 000 euros, le Conseil général prenant en charge la mission à hauteur de 95 000 euros, en finançant notamment les stages et formation des étudiants.
Salle
Bientôt proposé en version numérique, l’Atlas sera édité par les Presses Universitaires de Méditerranée. Le prix n’est pas encore connu, il est lié au nombre d’exemplaires que le département souhaitera publier. C’est pourquoi, une restitution publique avait lieu ce mercredi matin. «Le vice-rectorat pour les scolaires, le Centre Universitaire de Dembéni, mais aussi les communes peuvent être intéressés par cet atlas, la prévention étant du domaine de l’élu de proximité», indique Maoulana Andjilani, un  des acteurs du projet.

En matière de risques aussi la prévention est l’affaire de tous.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139515
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139515
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139515
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139515
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139515
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139515
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...