26.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueiljusticeUne condamnation pour diffamation

Une condamnation pour diffamation

«Les nouvelles de Mayotte» ont été condamnées en diffamation ce mercredi matin par le tribunal correctionnel de Mamoudzou. C’est le récit d’une vente de billets d’avion qui était jugée.

LES CARNETS DE JUSTICE DU JDM. Les poursuites en diffamation sont nombreuses à Mayotte mais les condamnations plutôt rares. Ce matin pourtant, la lettre «Les nouvelles de Mayotte» (LDNM) disponible par voie électronique sur abonnement a été condamnée après deux articles portant sur une vente de billets d’avion.

La petite roussette, billet humoristique des Nouvelles de Mayotte
La P’tite Roussette, billet humoristique des Nouvelles de Mayotte

L’histoire remonte au 21 novembre 2013 au moment du vol inaugural d’Ewa Air. La Chambre de commerce et d’industrie (CCI), actionnaire de la nouvelle compagnie, se voit attribuer des places au tarif de 150€. La trésorière adjointe de la CCI les aurait alors proposés à la vente mais au prix de 200€. Si ce commerce et les bénéfices induits n’ont pas été remis en cause, ce sont les mots employés par l’organe de presse pour relater les faits qui avaient conduit la personne citée à porter plainte. D’autant que dans un deuxième article, LNDM insinuait que la trésorière adjointe en avait profité pour voyager avec «son petit copain», «le plus jeune élu de la CCI» qui se révélera au final être son fils.

L’humour de la Roussette

Maître Nadjim Ahamada, l’avocat de la plaignante, avait souligné que «la liberté d’expression n’est pas le droit à la calomnie et à la médisance» mettant en avant «les effets dévastateurs» d’un tel article et «les atteintes à l’honneur et la considération» subie par cette mère de famille.

Maître Julien Chauvin, l’avocat de Martine et Denis Hermann, la directrice de publication et le journaliste poursuivis, avait pourtant appelé le tribunal à relativiser l’affaire, minimisant l’impact d’un tel article dans LNDM.
Autre argument avancé, le fait que les contenus attaqués proviennent de «La P’tite Roussette» et non des articles d’information de la lettre. «Nous ne considérons pas que ‘La petite Roussette’ soit un éditorial mais plutôt un billet humoristique dans lequel c’est la roussette qui prend la parole», avait plaidé Me Chauvin. Absence d’animosité personnelle, emploi du conditionnel, les arguments de la défense n’ont cependant pas été entendus.
LNDM a été reconnu coupable du délit de diffamation. Martine et Denis Hermann ont été condamnés à 2.500 euros d’amende avec sursis chacun. Ils devront en outre verser 1.500 euros de dommages et intérêts à la plaignante auxquels se rajoutent 1.200 euros de frais de justice.

RR
Le Journal de Mayotte

Voir les autres CARNETS DE JUSTICE DU JDM

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139112
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139112
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139112
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139112
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139112
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139112
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...