30.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 février 2023
AccueilEconomieUn complexe hôtelier sort de terre à Combani

Un complexe hôtelier sort de terre à Combani

C’est un homme qu’on ne qualifie habituellement pas de discret ! Le deuxième vice-président du Conseil général mène pourtant son projet d’hôtel-séminaire sans publicité.

Jacques-Martial Henry devant une autre extension du complexe
Jacques-Martial Henry devant une autre extension du complexe

A Combani, non loin du centre, Jacques-Martial Henry nous amène sur un espace boisé de 16 hectares que son père, le docteur Martial Henry, avait acheté à la société Bambao en 1973.

On visite donc le chantier : le bâtiment de 27 mètres sur 12,5 qui abritera une salle destinée aux mariages, séminaires, colloques, réceptions. Un peu l’orientation du Café Room voisin de Maskati Ibrahim. « Mais je compte donner un style oriental à l’ensemble, avec plusieurs arcades et une charpente malgache en bois rond », indique-t-il.
Surtout que le titre de propriété d’origine porte le nom de « Zanzibar ».

Plus loin, les chambres : « 12 sont en construction, mais d’ici 5 ans, nous pourrons proposer 70 chambres et quelques studios». La grande salle dédiée à l’événementiel sera prête dès la fin de l’année selon lui. Le coût total de l’ensemble est estimé à 1,7 million d’euros.

Il déambule dans ce vaste domaine qui incite à la fois à la paresse et aux voulés, « il y en a tous les week-ends ». Poivriers, girofliers, caféiers, canneliers… Les fleurs et les essences de mélangent dans la douceur de Combani.

Salle principale
Salle principale

L’homme politique, « extrême-centriste » tel qu’il se qualifie, se prépare pour l’après, « si j’en ai marre de tout ça ! » Tout ça , c’est la gestion du département sur laquelle, bien que membre d’une majorité recomposée, il n’est en accord.

Sur ce projet, qu’il mène avec son frère jumeau Daniel, il est certain de sa réussite : « toutes les communes de l’île sont intéressées par une belle salle stylée ».

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...