26.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 janvier 2023
AccueilslideNabih Hakime va jouer l’Open du Stade Français

Nabih Hakime va jouer l’Open du Stade Français

Un jeune tennisman Mahorais vient de se qualifier pour un tournoi prestigieux qui a pu aider à éclore des graines de champions.

Habih Hakime, originaire du Tennis club de Tsingoni
Nabih Hakime, originaire du Tennis club de Tsingoni

Pour les non-initiés, l’Open des Jeunes du Stade Français, c’est un «véritable Roland Garros des jeunes», ainsi que le veut sa réputation de détecteur de talents en vue du tournoi français du Grand Chelem.

C’est une première dans l’histoire du tennis mahorais. En remportant les pré-qualifications lors du tournoi de Noisy le Grand en région parisienne, Nabih Hakime, 14 ans, fils de notre confrère Hakime Ali Saïd (Réunion 1ère), franchit une nouvelle marche de sa jeune histoire.

Ancien licencié du tennis club de Tsingoni, il a découvert le tennis avec son coach d’alors, Amboudi Magoma. Passionné par ce sport, il part en 6ème en sport études aux Hauts de Nîmes, puis à Paris. Il entame à la rentrée de septembre sa 4ème année en étant licencié au Tennis Club de Saint Maur.

Classé 15/2*, il a décroché vendredi soir sa qualification pour la 25ème édition du Tournoi Open 13-14 ans BNP Paribas Cup du Stade français (Saint Cloud), qui commence le 28 juin à Paris.

Il réunit les meilleurs joueurs 13-14 ans du monde et plus de 60 pays y sont représentés. Véritable tremplin, de grands noms y ont échangé des balles dans leurs jeunes années, notamment Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils, Juan Martin Del Potro ou Andy Murray.

Le parcours du jeune mahorais est à suivre de prés donc…

Ce tournoi se veut aussi porteur d’un message envers les jeunes dans le cadre du concept «Sport & Attitude» en les sensibilisant à plusieurs thèmes de société comme le développement durable, le handicap, le secourisme ou encore la lutte contre le dopage.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

* Deuxième meilleur classement de troisième série, avant de passer à la deuxième puis à la première qui regroupe les meilleurs joueurs français.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...