25.9 C
Dzaoudzi
dimanche 26 mai 2024
AccueilEconomieUne ligne directe de nouveau annoncée entre Mayotte et Paris

Une ligne directe de nouveau annoncée entre Mayotte et Paris

Une conférence de presse Air Austral se tenait hier après-midi à La réunion, pour une annoncer ses prévisions d’investissements : de nouveaux appareils assureront une liaison directe Mayotte-métropole à l’horizon mai 2016. Le redressement de la compagnie permet d’y croire.

Marie-Joseph Malé
Marie-Joseph Malé

La desserte de Mayotte depuis la métropole par Air Austral impose un transit par La Réunion. Cette perte de temps et d’énergie pour les voyageurs, oblige également les appareils à descendre au sud pour remonter au nord. Seule Corsair propose un direct Paris-Mayotte, qui ne l’est plus dans l’autre sens avec une escale imposée à Madagascar.

Une liaison directe vers la métropole, Mayotte en rêve… L’ex-président du directoire d’Air Austral, Gérard Ethève, l’avait annoncé en 2011 à bord de B 777 200LR, susceptibles de décoller avec le plein de carburant depuis la courte piste de Pamandzi. Un appareil avait d’ailleurs fait un atterrissage-test sur l’île. Mais le déficit de 24 millions d’euros de la compagnie avait tué ces velléités dans l’œuf, et Gérard Ethève a été débarqué.

Ce mardi, la conférence de presse qui se tenait à La Réunion, réunissait le président du directoire d’Air Austral, Marie-Joseph Malé, et le président du conseil de surveillance, Didier Robert.

Des liaisons directes deux à trois fois par semaine

Ce dernier, en tant que PDG de la Sematra, groupement d’actionnaires majoritaires dans l’actionnariat d’Air Austral, avait été nommé à la tête du Conseil de surveillance de la compagnie lors de l’élaboration du plan de redressement. Mais sa troisième casquette de président de région, l’amenait à prendre des décisions génératrices de conflits d’intérêts, comme ce fut le cas pour les fonds de continuité territoriale.

C’est du moins ce que penserait la Cour des comptes dans un rapport à venir. Si Didier Robert a annoncé sa démission du conseil de surveillance, il reste malgré tout président de la Sematra et du Conseil régional. Sans changer de main, la gestion de la compagnie dépendra d’un conseil d’administration et non plus d’un duo directoire-conseil de surveillance.

Grâce à un bénéfice retrouvé de 4,3 millions d’euros de résultat net, la compagnie décide d’investir. Dans un premier temps, deux Boeing B787-800, dits « Dreamliners », d’une capacité de 262 sièges seront achetés, dont l’un affecté en mai 2016 à une liaison directe Mayotte-Paris, « deux voire trois fois par semaine ». Le second livré en octobre, renforcera la desserte de La Réunion vars Bangkok et vers l’Inde.

Un coup dur pour Newco

Le Boeing 777 200LR lors de son atterrissage à Mayotte
Le Boeing 777 200LR lors de son atterrissage à Mayotte en août 2011

« Le B787-800 est un appareil nouvelle génération aux performances encore inégalées », annonce la compagnie : « Muni de fonctionnalités innovantes avec un empennage entièrement réalisé en carbone, il permet entre autres une réduction considérable de la consommation en carburant ainsi que des émissions de CO2. »

Une ligne directe est également annoncée entre l’aéroport de Pierrefonds à La Réunion et Rodrigues.

Des annonces qui contrarient les projets de Gérard Ethève sur au moins deux points : l’ex dirigeant d’Air Austral avait monté de son côté un projet de liaisons entre La Réunion et Paris, qui permettait une desserte directe depuis Mayotte. Il s’agissait avec « Newco » de redynamiser l’aéroport de Pierrefonds et de proposer aux Mahorais des prix 20% moins chers,  dans une logique de compagnie low-cost.

Si la nouvelle d’une liaison directe est accueillie favorablement à Mayotte, l’histoire montre qu’il faut rester prudent : les prix du carburant, plus élevé à Mayotte qu’à La Réunion, ont déjà changé la donne, et on ne sait pas encore précisément comment se concrétisera la nouvelle entité née de l’absorption de Corsair par le groupe Dubreuil qui a annoncé lui aussi l’acquisition de nouveaux appareils, cinq A 350.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...