25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 juillet 2024
AccueilorangeDeux comédiens Mahorais retenus par l’école du Théâtre national de Strasbourg

Deux comédiens Mahorais retenus par l’école du Théâtre national de Strasbourg

Ils vont brûler les planches strasbourgeoises, comme le veut l’expression du métier : Samir Houmadi et Kamardine Djoumoi, issus de AriArt, vont se professionnaliser au TNS. Il faut encore boucler le financement de cette belle histoire.

Samir Houmadi à la Lumière
Samir Houmadi à la Lumière

Dans le cadre de son projet de formation des jeunes en Emploi aidés, la compagnie professionnelle Ariart a servi de couveuses à des troupes amateurs cette année. Certains se sont sentis pousser des ailes et voulaient aller plus loin.

C’est lors d’un échange avec des troupes venues de l’extérieur que cela s’est concrétisé : « nous invitons d’autres comédiens pour créer un réseau, et une des compagnies est allée frapper à plusieurs portes pour booster nos jeunes », explique El Madjid Saindou, à la tête de Ariart.

Et la bonne nouvelle vient de tomber : deux dossiers ont été retenus par le Théâtre national de Strasbourg, El Madjid Saindou n’en revient pas encore, « sur 150 candidats nationaux, 6 ont été retenus, dont Samir Houmadi et Kamardine Djoumoi. Ils ont choisi le Son et la Lumière comme spécialité. »

Le Théâtre national de Strasbourg, « prestigieux et sélectif », abrite aussi une Ecole supérieure d’arts dramatiques, « ils devront travailler notamment sur des créations. »

Demandez l’programme !

Kamardine Djoumoi au Son
Kamardine Djoumoi au Son

 

Ces deux jeunes sans emploi vont donc s’envoler le 14 septembre pour Strasbourg, pour un an. Pour l’instant, El Madjid Saindou ne sait pas trop comment tout cela sera financé, « rien n’est encore fléché, mais une discussion est en cours avec le département dont c’est la compétence. »

Ce ne sont pas des « petits bleus » malgré tout. Samir Houmadi, d’Acoua, a déjà suivi une formation continue de technicien lumières au sein de Ariart dont il est responsable et gestionnaire du parc matériel, ce qui lui a permis d’assister plusieurs spectacles dont « Trumba la Antigoni », « Pirogue » de Jean-Yves Picq, ou « Yaacobi et Leidental » de la Cie L’Aurtiste de Strasbourg. Quant à Kamardine Djoumoi, de Bandrélé, il est lui aussi en charge du matériel de la compagnie, et en tant que technicien son a été assistant du régisseur général au théâtre des Bambous de l’île de La Réunion.

La compagnie elle, poursuit ses activités dont nous vous proposons le Programme Ariart 2015 qui débute dès le mois d’août : Spectacles et films de contes traditionnels mahorais, L’atelier Mourengué de la poésie, la pièce de Bernard-Marie Koltès « Dans la solitude des champs de coton » ou le Podium du Théâtre amateur le 17 octobre.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...