25.9 C
Dzaoudzi
samedi 22 juin 2024
AccueilorangeLa boite à Debaa lance les Journées européennes du patrimoine

La boite à Debaa lance les Journées européennes du patrimoine

Un « arrêt sur image », c’est comme cela que le président du département Soibahadine Ibrahim Ramadani vit les Journées du patrimoine. Leur inauguration ce vendredi soir a débuté par la visite de la mystérieuse boite à Debaa. (Voir le programme des JEP 2015)

Jeux de visages en fond, Seymour Morsy et Soibahadine Ramadani inaugurent ensemble les JEP aux cotés de Clotilde Kasten, DAC
Jeux de visages en fond… Seymour Morsy et Soibahadine Ramadani inaugurent ensemble les JEP aux cotés de Clotilde Kasten, DAC

« Notre patrimoine, c’est notre identité, notre âme, notre raison d’être, notre humanité (…) et s’ancrer dans sa culture, c’est pouvoir relever la tête et aller vers son avenir», introduit Soibahadine Ramadani.

C’est avec le préfet Seymour Morsy qu’il inaugurait ce week-end de festivités, en commençant par pénétrer dans la boite à Debaa, Place de la République. Cette danse de femmes est née de « l’apport d’expression multiples, africaine, indou, océanique et arabo-musulmane », soulignait Soibahadine Ramadani.

Si beaucoup de communes sont partenaires, certaines sont allées au delà en proposant de leur propre initiative des sentiers de découverte ou des expositions cette année. Ce qui incitait le préfet Seymour Morsy à souligner que si « la culture est collective, son appropriation est individuelle ».

« Le Debaa, une manière extraordinaire de vivre l’islam »

Héléna Bertuzzi
Héléna Bertuzzi

« Patrimoine du XXIème siècle, une histoire d’avenir », c’est le thème choisi cette année par le ministère de la Culture, « ce qui signifie que l’on construit aujourd’hui l’histoire de demain », rajoutait le préfet.

La porte passée, la boite à Debaa offre un labyrinthe de voiles aux visiteurs, avec visages, chants et sourires qui se renvoient les notes comme des miroirs musicaux, pour aboutir sur des jeux didactiques sur les objets et accessoires qui entourent la culture de cette danse.

Cette exposition originale en son et lumière, on la doit à Héléna Bertucci, Ethno-choréologue, enseignante à Paris 10-Nanterre. Spécialiste de l’analyse des mouvements, elle voulait faire une recherche anthropologique sur une danse, « partir de là pour comprendre l’organisation d’une société, c’est une manière extraordinaire de vivre l’islam », et même mieux, « j’ai utilisé la méthode Laban de transcription du mouvement humain, comme on le ferait pour de la musique », s’enthousiasme-t-elle

Jeu pour tout savoir sur le Debaa
Jeu pour tout savoir sur le Debaa

.

Un patrimoine mahorais qu’il faut découvrir pendant ce week-end en suivant le programme, mais qu’il faut encore valoriser, « nous solliciterons l’Etat et l’UNESCO pour rattraper les retards considérables que nous connaissons actuellement », prévenait Soibahadine Ramadani.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...