27.9 C
Dzaoudzi
jeudi 30 mai 2024
AccueilorangeBamana voulait un hémicycle en hauteur «pour mieux pouvoir surveiller le préfet»

Bamana voulait un hémicycle en hauteur «pour mieux pouvoir surveiller le préfet»

L’histoire politique de Mayotte ne se loge pas seulement sur le rocher de Dzaoudzi. A Mamoudzou aussi, les murs du conseil départemental racontent un peu de Mayotte. Les archives départementales proposaient des visites pour les journées du patrimoine.

Un hémicycle, concçu par Réa, qui n'éloigne pas les élus du peuple
Un hémicycle, conçu par Réa, qui n’éloigne pas les élus du peuple

Ils ne sont pas nombreux à se souvenir que le conseil départemental est construit autour d’un ancien bâtiment colonial. Pour ce week-end des journées européennes du patrimoine, les archives départementales (AD) ont sorti de leurs fonds, des plans et des discours et un peu de l’histoire des bâtiments de l’exécutif départemental et de son cœur vivant, l’hémicycle. «Il y a une très grande mixité de périodes sur le site, on va de l’époque coloniale aux années 2000», remarque Inssa De Nguizijou M’Dahoma, archiviste aux AD 976.

Les murs les plus anciens sont ceux des bureaux des élus avec leurs belles portes en bois. «Ce bâtiment typiquement colonial abritait l’adjoint de l’administration supérieure», précise Inssa M’Dahoma. Après l’indépendance des 3 autres îles de l’archipel, les conseillers généraux investissent les lieux et en font le centre du pouvoir local.

Inssa Mdahoma dans l'entrelac des bâtiments du conseil départemental
Inssa Mdahoma dans l’entrelac des bâtiments du conseil départemental

Pour autant, il faudra encore attendre pour qu’un hémicycle, symbolisant le pouvoir démocratique local, soit bâti. «On ne sait pas bien où se réunissaient les élus dans les premiers temps, vraisemblablement autour de l’ancienne place du marché. Le projet de l’hémicycle actuel remonte à 1989. Younoussa Bamana avait décidé qu’il fallait un vrai lieu où faire siéger l’assemblée territoriale». Et il ne le voulait pas n’importe où, sur une colline, à une hauteur comparable à la préfecture de Mamoudzou «pour mieux pouvoir surveiller le préfet» et rappeler les intérêts des Mahorais.

Matériaux et artisans locaux

Le groupe d’architecte REA obtient le projet et le chantier s’étire de 1992 à 1994. Après quelques retards, on parle déjà à l’époque de pénuries de matériaux, de grèves et d’intempéries, il est inauguré le 24 novembre 1994 par Edouard Balladur, le Premier ministre. «Rea, pour réalisation adaptée, portait un projet complet avec le développement de filières locales pour que l’hémicycle soit construit avec des matériaux et des artisans locaux». Des compagnons viennent de métropole pour former par exemple des tailleurs de pierre qui participeront ensuite à la construction de nombreux autres bâtiments, écoles, bureaux de poste et même des collèges.

Un ancien bâtiment colonial et l'ancien siège du SMIAM au coeur du conseil départemental
Un ancien bâtiment colonial et l’ancien siège du SMIAM au cœur du conseil départemental

«Pour Bamana, un territoire est fait d’hommes forts et d’hommes fragiles. Il voulait qu’on retrouve ces deux éléments dans l’hémicycle», précise Inssa M’Dahoma. On trouvera ainsi des pierres dures comme le basalte et des matériaux plus tendres comme la brique. Si la salle est construite sous le regard avisé du Mzé qui suit de près les travaux, tous les éléments prévus ne seront pas réalisés. La pente douce de l’hémicycle sera respectée pour ne pas créer de trop grande distance entre les élus et le public (donc le peuple). En revanche, le vaste plateau en marbre de Madagascar qui devait distinguer la table d’honneur du président et de ses principaux adjoints n’a jamais été taillé.

La donation pour partager l’histoire

Pierres, briques, bois, les artisans mahorais ont bâti le coeur de la collectivité
Pierres, briques, bois, les artisans mahorais ont bâti le cœur de la collectivité

L’hémicycle a pris le nom de Bamana en juillet 2007 après que l’immense bâtiment administratif ne soit bâti en 2004. «Les archives départementales ont reçu en donation le fonds du cabinet Réa et nous avons réalisé un grand travail de classement et d’archivage. Nous avons choisi de présenter une partie de ces fonds pour inciter les entreprises ou les particuliers qui possèdent des documents qui racontent un peu de l’histoire à faire ce geste de la donation», explique M. M’Dahoma des archives départementales.

Ces journées du patrimoine auront permis, comme dans de nombreux endroits, de faire resurgir un peu du passé avant que le vent des changements ne l’emporte, pour qu’il devienne, ici comme ailleurs, un peu de notre mémoire collective.
RR
Le Journal de Mayotte

L'hémicycle prend le nom du Mzé en 2007
L’hémicycle prend le nom du Mzé en 2007

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139120
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139120
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139120
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139120
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139120
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139120
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...