28.9 C
Dzaoudzi
dimanche 23 juin 2024
AccueilorangeBlocage à la maison d’arrêt de Majicavo

Blocage à la maison d’arrêt de Majicavo

Une grosse moitié des agents de la maison d’arrêt de Majicavo a décidé d’en bloquer l’accès ce vendredi matin. Ils demandent une prime pour l’ouverture du Centre pénitentiaire ce 5 octobre.

Blocage des portes de la maison d'arrêt
Blocage des portes de la maison d’arrêt

Les portes de Majicavo sont restées fermées ce vendredi matin: une partie des salariés revendique une prime d’ouverture d’établissement. Jusqu’à présent, les nouveaux locaux n’avaient été considérés que comme une extension de la maison d’arrêt actuelle. «Mais en rasant l’ancienne, nous devenons dans quelques jours un Centre pénitentiaire», invoque Gomis, surveillant et délégué FO.

L’intersyndicale UFAP, CGT et SNP FO se base sur des textes, «le titre II de l’arrêté du 27 février 2009 indique qu’une prime est allouée lors de la fermeture d’une maison d’arrêt pour l’ouverture d’un Centre pénitentiaire. Ce qui sera fait le 5 octobre», explique Antoinette, le délégué UFAP. Ils justifient cette prime par leur travail lors de la restructuration du quartier des mineurs, et lors des travaux lors de la nouvelle construction: «on s’est retroussé les manches malgré la poussière et les bruits de machine»…

Le ‘non’ du ministère des Outre-mer

Les représentants de l'intersyndicale
Les représentants de l’intersyndicale

N’ayant pas le droit de grève, ils sont une grosse soixantaine sur les 140 agents de l’établissement, à avoir choisi de manifester en bloquant l’établissement, «jusqu’à ce que nous ayons une réponse satisfaisante de la direction». Et font part de leur colère: «nous demandons aussi une explication sur le doigt d’honneur que le directeur nous a fait ce matin. C’est un manque de respect vis à vis du personnel. Pourtant, quand un ministre vient, on loue notre professionnalisme», indiquent-ils.

De son côté, le directeur Pascal Bruneau nous apprend que toute prime est prévue par décret du ministère du Budget, «avec concertation des organisations syndicales nationales. Or, nous ne figurons pas dans la liste des établissements bénéficiaires car nous ne remplissons pas les conditions». C’est en effet le discours déjà tenu par Hubert Moreau, directeur interrégional de la mission des services pénitentiaires de l’Outre-mer, par visioconférence le 23 septembre, avec les délégués syndicaux.

S’il ne veut pas commenter le geste dont l’accuse les syndicats, il regrette d’avoir été fortement conspué lors de son arrivée à la Maison d’arrêt ce vendredi.

Deux gendarmes sont postés à l’entrée, et attendent un déblocage possible de la situation vers 13h, nous disent-ils.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139514
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139514
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139514
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139514
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139514
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139514
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...