24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 19 juillet 2024
AccueilFaits diversMétéo France annonce une fin d’année parmi les plus chaudes jamais enregistrées...

Météo France annonce une fin d’année parmi les plus chaudes jamais enregistrées à Mayotte

Quel temps pour les 3 mois à venir à Mayotte? Météo France publie ses 1ères prévisions trimestrielles. Après La Réunion, Mayotte bénéficie désormais de ces prévisions saisonnières et la fin d’année s’annonce très chaude.

La pluviométrie en août 2015 à Mayotte, la façade Est très arrosée, la sécheresse à Mtsamboro
La pluviométrie en août 2015 à Mayotte, la façade Est très arrosée, la sécheresse à Mtsamboro

Avec ces prévisions saisonnières, Météo France n’a pas pour objectif de prévoir le temps au jour le jour. Il s’agit de déterminer «le climat moyen» sur les trois mois à venir. «Présentée sous forme de prévision probabiliste, elle renseigne sur les grandes tendances saisonnières (plus chaud ou plus froid, plus sec ou plus humide que la normale)», indique Météo France.

De nombreuses données sont utilisées pour réaliser ces prévisions à commencer par la température des océans qui est «le moteur de la variabilité du climat d’une année à l’autre». C’est ainsi qu’un phénomène comme El Nino, qui est un réchauffement anormal des eaux de surfaces dans le pacifique équatorial, peut influencer la circulation des vents dans l’ensemble du système atmosphérique. «Ces anomalies de circulation générale viennent à leur tour temporairement moduler la température ou la pluviométrie moyenne d’un territoire à l’échelle d’une saison», explique Météo France.

Un grand nombre de données

Pour Mayotte, ces prévisions ne sont pas faciles à envisager. «Les modèles numériques du climat ont une résolution trop grossière (de l’ordre de 200 km)» pour prendre en compte nos particularités, liées à notre insularité ou à notre relief. Météo France utilise alors «des méthodes de descente d’échelle climatiques» pour prendre en compte des données bien plus vastes, des côtes africaines jusqu’à l’Indonésie, pour ensuite focaliser sur notre île.

Les température à Mayotte en août 2015: un mois exceptionnellement chaud
Les température à Mayotte en août 2015: un mois exceptionnellement chaud

De la pression au niveau de la mer aux flux du vent en passant par l’anticyclone des Mascareignes, le talweg de mousson, le flux d’alizé ou encore les jets d’altitude… Les principaux «centres d’action qui pilotent le climat local» sont pris en compte.

Très chauds et plus humides

Résultat, voici les premières tendances pour les trois prochains mois à Mayotte. «Les températures moyennes seront plus chaudes sur Mayotte (de l’ordre de +0,5 °), ce qui devrait placer cette fin d’année dans la lignée des années précédentes, en cohérence avec le réchauffement climatique, et parmi les fins d’années les plus chaudes jamais enregistrées sur le département», affirme Météo France.

L’épisode El Nino, qui continue de se renforcer, est directement responsable de cette chaleur anormale car les températures de surface de la mer devraient «se maintenir au-dessus des normales dans les 3 mois qui viennent sur le canal du Mozambique».

Les prévisions de Météo France pour ce lundi 26 octobre
Les prévisions de Météo France pour ce lundi 26 octobre

Autre conséquence, «les trois prochains mois devraient être plus humides que la normale (à 60% de chances, contre 5% de chances d’être plus sèches que la normale)», pour Météo France.

Un mois d’août déjà atypique

C’est donc la confirmation des données relevées ces derniers mois. Le mois d’août par exemple a été le plus pluvieux depuis 1949, date des 1ères données météo à Mayotte. Il est tombé un record à 63,5mm à Pamandzi. Mais c’est essentiellement la façade Est qui a été concernée par ces pluies, le nord-ouest de Grande Terre étant, à l’inverse particulièrement sec, avec un déficit de pluie de 80% à Mtsamboro.

Quant à la température moyenne du mois d’août à Pamandzi, elle était de 25,1°C alors que la normale est de 24,3°C, soit +0,8°C par rapport aux normales. C’est le 4ème écart le plus important de la période 1985-2015.

Il faut donc s’attendre à avoir ce nouveau type de bulletins tous les trois mois. Mais attention, ces prévisions de tendance ne fonctionnent pas à tous les coups. Parfois, «faute d’éléments probants susceptibles d’influencer le climat des prochains mois, il est alors impossible de privilégier un scénario.» Nous aurons déjà le loisir de constater si ces premières tendances se vérifient.
RR
Le Journal de Mayotte

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...