24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 19 juillet 2024
AccueilFaits diversCaillassage, bagarre, vol à l’étalage et faux billets… Le week-end de la...

Caillassage, bagarre, vol à l’étalage et faux billets… Le week-end de la police à Mamoudzou

La gendarmerie avait connu une fin de semaine plus calme que la semaine précédente. L’activité du long week-end de la Saint-Sylvestre a en revanche été très soutenue pour la police. Revue de détail des faits divers à Mamoudzou, il y en a pour tous les goûts !

PoliceLe JDM vous racontait hier le 2e passage au tribunal d’un homme qui a gazé sa victime pour lui voler son téléphone portable. Il a été condamné à 7 mois de prison ferme pour cet acte de violence presque gratuite. Mais ce fait divers est loin d’être le seul intervenu à Mamoudzou le week-end dernier pour le passage à la nouvelle année.

Les policiers ont été confrontés à des caillassages. C’est probablement le tout 1er fait divers de l’année. La scène s’est déroulée le 1er janvier… à minuit. Plusieurs jeunes jetaient des pierres sur les voitures à proximité d’un restaurant de Tsoundzou 2. Après une interpellation musclée, un jeune a été placé en garde à vue puis en dégrisement.

Il y a également eu des bagarres. Rue de la geole, à 20 heures, la BAC est arrivée alors qu’une cinquantaine de personnes s’était rassemblée autour d’une victime, le visage en sang, arcade sourcilière ouverte. Frappée à coup de barre de fer, elle désignait son agresseur, aussitôt interpelé et placé en garde à vue. La victime a été hospitalisée.

De très faux billets

Le commissariat de police de Mamoudzou
Le commissariat de police de Mamoudzou

Plus rare, les policiers sont tombés sur des faux billets, des faux extrêmement grossiers. Ils étaient en possession d’un homme qui avait eu la mauvaise idée de rouler bien trop vite après beaucoup trop bu. Il était 4h10, le 31 décembre, lors qu’il s’est fait arrêter. Dans sa main, deux faux billets de 20 euros tandis que son passager en avait 6 autres. Identiques. Ils avaient acheté ce lot pour 30 euros, à un faussaire très amateur.

Pas malin, l’auteur présumé d’un vol à l’étalage est retourné sur les lieux de son forfait. Avec ses complices, il avait dérobé pour 70 euros de nourriture le matin dans un magasin d’alimentation de Kaweni. A son retour dans le supermarché, il a été reconnu et interpellé par la BAC à 18h15, le 31. Pour lui, le réveillon s’est déroulé en garde vue.

Enfin, autre interpellation, celle de l’un des auteurs présumé du cambriolage des locaux de Canal Plus en septembre dernier. Identifié dès le début de l’enquête, les policiers lui ont mis la main dessus samedi. «Bien connu des services de police», selon l’expression consacrée, il nie les faits mais devra répondre, dans les semaines qui vienne, des accusations qui pèsent contre lui, comme l’ensemble des autres personnes mise en cause durant le week-end.

A l’image d’un automobiliste dont l’alcoolémie est bien trop élevé et qui, lui aussi, a été placé en garde à vue, jeudi soir à 23 heures.
RR
www.lejournaldemayotte

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...