23.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 juillet 2024
AccueilorangeLe ministère de la santé débloque 14 millions d’euros pour Mayotte

Le ministère de la santé débloque 14 millions d’euros pour Mayotte

Le sénateur Thani Mohamed-Soilihi avait interpellé Marisol Touraine après le mouvement social du mois d’octobre dernier au centre hospitalier de Mayotte (CHM). Ce sont 4 millions au titre de 2015 et 10 millions pour 2016 qui sont alloués.

Le plateau technique du Centre Hospitalier de Mayotte est insuffisant
Le plateau technique du Centre Hospitalier de Mayotte est insuffisant

Thani Mohamed-Soilihi se félicite de la réaction du ministère de la santé. Lors du dernier mouvement de grève du mois d’octobre dernier au CHM, il avait porté les revendications des personnels soignants lessivés et exaspérés par des moyens qui ne suivent pas une activité médicale en constante progression. Les praticiens hospitaliers (médecins, pharmaciens…) suivis de l’ensemble des professions de l’hôpital avaient fait, une nouvelle fois, entendre la situation intenable qu’ils vivent au quotidien.

Cette «oreille attentive» du ministère, selon les mots du parlementaire, va se traduire par le déblocage de deux enveloppes. Une première présentée comme «une aide exceptionnelle» de 4 millions d’euros sera versée au titre de l’année 2015. Ensuite, «10 millions de mesures nouvelles seront alloués en 2016 pour permettre d’assurer le développement de l’activité, notamment sur les secteurs en tension de la périnatalité», indique le sénateur. La ministre entend ainsi «poursuivre et amplifier le soutien au système de santé».

Pour le sénateur, l’arrivée de ces nouveaux moyens budgétaires permet de «voir préserver» le CHM «de l’écueil migratoire qui pèse lourdement sur des infrastructures médicales fragiles et des personnels en sous-nombre face à une activité exponentielle liée notamment à cette immigration clandestine».

L’indispensable rattrapage

Thani Mohamed-Soilihi, rappelle également un certain nombre de mesures, telles que la création d’une indemnité particulière d’exercice (IPE) pour les praticiens hospitaliers et la construction de l’hôpital de Petite Terre, déjà prises par le gouvernement «pour opérer les rattrapages indispensables à la mise en place d’une santé de qualité au sein du département de Mayotte».

On ne connaît pas encore précisément de quelle façon seront utilisés ces nouveaux moyens ni s’ils seront suffisants pour répondre aux problèmes sanitaires et médico-sociaux qui sont clairement identifiés. Dans un paysage où l’offre de soin est très en-deçà des besoins, la faiblesse de l’offre libérale continue de faire peser l’essentiel de la responsabilité de la santé à Mayotte sur l’hôpital.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...