24.9 C
Dzaoudzi
jeudi 18 juillet 2024
AccueilEducationPremière pierre du lycée nord de Mamoudzou: un chantier à 40 millions...

Première pierre du lycée nord de Mamoudzou: un chantier à 40 millions d’euros

Avec ce nouvel établissement, le «campus» de Kawéni accueillera près de 10.000 élèves de la maternelle au post-bac. Le maire de Mamoudzou, natif du quartier se dit heureux et sûr que l’équipement va permettre de traiter d’éventuels problèmes en amont.

Le projet du futur lycée du Nord de Mamoudzou
Le projet du futur lycée du Nord de Mamoudzou

«Pose de 1ère pierre pluvieuse, chantier heureux !» La célèbre maxime a été adaptée à la situation par Nathalie Costantini. La vice-recteur de Mayotte inaugurait officiellement le chantier du lycée nord de Mamoudzou, avec le maire Mohamed Majani et la 5e vice-présidente du département Mariame Saïd.

Sous des trombes d’eau, un message en de nombreuses langues a été scellé dans la dalle en béton d’un établissement dont les travaux sont déjà effectivement lancés depuis le mois d’octobre. De fait, entre les marres, on commence à deviner l’emprise des bâtiments, détaillée par Violaine Liétar, l’architecte de ce projet d’une surface plancher de 8.000m2. Autour d’un vaste hall, des bâtiments de 2 ou 3 étages qui partent en étoile, avec évidemment des salles de classe dont certaines seront informatisées, une partie restauration, une infirmerie et un amphithéâtre de 250 places avec une entrée particulière pour qu’il trouve une utilité en dehors des temps scolaires.

Nathalie Costantini montre le rouleau et le message de bonne année 2016 multi-langues qui va être scellé dans le béton
Nathalie Costantini montre le rouleau et le message de bonne année 2016 multi-langues qui va être scellé dans le béton

A l’arrière, la parcelle n’accueille que 8 logements de fonction pour préserver la zone de protection du captage en eau. Sur le côté aussi une parcelle ne sera pas bâtie immédiatement. Elle pourra accueillir ultérieurement une cuisine centrale de production.

Une zone unique en France

La question de l’accès et de la circulation est évidemment centrale dans une parcelle entourée de tant d’établissements et desservie par une petite route qui se jette sur la nationale surchargée. Le lycée sera doté d’un parking de 100 places, d’une voie spéciale pour stationner deux bus simultanément, d’une zone de dépose minute pour les parents qui amèneront leurs enfants.

Violaine Liétard présente le projet sous le regard attentif du maire de Mamoudzou
Violaine Liétard présente le projet sous le regard attentif du maire de Mamoudzou

«C’est un projet qui inquiète la population», reconnaît le vice-recteur qui a tenu à dédramatiser. Certes, la zone va accueillir 1.500 élèves en plus, mais elle en compte déjà 8.000. «Nulle part en France, nous aurons un espace d’enseignement qui va rassembler 10.000 élèves. Nous aurons ici un véritable campus qui ira de la maternelle jusqu’au post-bac», s’enthousiasme-t-elle. Du point de vue éducatif, cette particularité va permettre de «faire vivre les liaisons inter-cycles, entre la maternelle et l’élémentaire, entre le 1er degré et le collège puis entre le collège et le lycée». Mais en termes de sécurité et de flux, les questions demeurent, même si le maire se dit confiant.

Bientôt un hôtel d’application

Les ouvriers d'une des 13 entreprises qui travaillent sur le chantier coulent le message dans le béton
Les ouvriers d’une des 13 entreprises qui travaillent sur le chantier coulent le message dans le béton

Ce lycée nord de Mamoudzou sera, comme tous les lycées de Mayotte, un établissement polyvalent, à la fois général, technique et professionnel, «pour permettre aux jeunes de murir un vrai projet de formation et éventuellement de passer d’une voie générale à une autre». L’établissement sera particulièrement tourné vers les langues, d’où le message multilingue coulé dans le béton en guise de 1ère pierre. «Nous voulons travailler sur le plurilinguisme pour en faire une force. Dans cet établissement, nous aurons les langues locales, le portugais, l’arabe, le russe, le chinois… Pour permettre à nos jeunes de se tourner vers l’international et de s’exporter», souligne Nathalie Costantini.

Quant au lycée professionnel de Kawéni, il va, lui aussi, devenir un établissement polyvalent tout en gardant sa spécificité restauration. Il va bénéficier d’une formation hôtellerie avec un hôtel d’application qui sera ouvert au public.

Le chantier du lycée nord devrait, au final, avoisiner les 40 millions tout compris. Il doit être intégralement livré en avril 2017.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Des travaux des gros oeuvre entamés depuis le mois d'octobre
Des travaux des gros oeuvre entamés depuis le mois d’octobre

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...