27.9 C
Dzaoudzi
mardi 16 juillet 2024
AccueilFil infoVœux du préfet aux personnalités : «Quel chemin parcouru» !

Vœux du préfet aux personnalités : «Quel chemin parcouru» !

Environ 250 personnalités étaient conviées hier mardi soir à la Case Rocher, en Petite Terre pour les vœux du préfet Seymour Morsy. L’occasion pour lui de saluer le travail et l’implication à la fois des services de la préfecture et de l’Etat mais aussi des acteurs économiques et de la société civile.

Les vœux du préfet Seymour Morsy mardi soir aux personnalités
Les vœux du préfet Seymour Morsy mardi soir aux personnalités

Seymour Mory est revenu sur des avancées importantes réalisées en 2015, de la mise en place des intercommunalité à la création de la formation «Valeurs de la République» réaffirmant que l’éducation est la «première priorité de notre département». Autre moment fort relevé par le préfet, le lancement du chantier de l’hôpital de Petite Terre, avec la 1ère pierre posée par le Premier ministre, la signature du document stratégique Mayotte 2025.

Pour autant, il faut aussi «regarder les choses difficiles». «La sécurité est une vraie préoccupation», a souligné le préfet saluant les personnels de la justice et des forces de sécurité, dont les moyens humains ont été augmentés, mais aussi les pompiers.

Education, moyens des forces de sécurité, infrastructures... le préfet défend le bilan de l'Etat à Mayotte en 2015
Education, moyens des forces de sécurité, infrastructures… le préfet défend le bilan de l’Etat à Mayotte en 2015

Les problèmes d’adressage et la question foncière sont aussi un chantier de première importance. «D’ici au mois de juin et la publication d’un décret, nous serons prêts pour organiser la titrisation des 10.000 demandes en attente et nous serons au clair pour pouvoir les donner», a affirmé Seymour Morsy.

Après 16 mois passé dans le département, les questions sur un éventuel départ du préfet provoque toujours un certain agacement : «Je suis très bien ici. C’est dans la durée qu’on peut faire avancer les choses… Alors, à ceux qui me veulent me voir partir : Je suis là ! Pour ceux qui veulent me voir rester : Ce n’est pas moi qui décide !» a-t-il conclu.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139121
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139121
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139121
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139121
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139121
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139121
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...