25.9 C
Dzaoudzi
samedi 22 juin 2024
AccueilEconomieTensions au port de Longoni : Du sursis pour le bateau CMA-CGM

Tensions au port de Longoni : Du sursis pour le bateau CMA-CGM

Aucun accord n’a été trouvé ce mercredi soir entre les sociétés MCG, gestionnaire du port de commerce, et SMART, manutentionnaire. Le navire serait malgré tout déchargé.

CMA-CGM containers et gruesL’ordonnance du tribunal administratif daté du 9 octobre lui donnait la possibilité d’expulser la société de manutention SMART de Longoni, mais Ida Nel, la gestionnaire du port à travers sa société Mayotte Channel Gateway (MCG), ne s’était pas résolue à appliquer une mesure impopulaire, la SMART employant 196 salariés.

Mais aussi, parce qu’un arrangement plus judicieux pouvait lui permettre d’utiliser ses grues achetées avec défiscalisation, sous réserve de recruter du personnel. Ce sera celui de la SMART qui met à disposition, sous conditions, ses grutiers selon l’accord signé le 23 décembre dernier.

La CMA-CGM au cœur du conflit

Des conditions détournées pour la SMART, qui refuse d’opérer pour les navires de la CMA-CGM, compagnie qui s’est détournée d’elle, lui préférant pour la manutention Manu Port, filiale récente de MCG, dirigée par le fils d’Ida Nel. La compagnie CMA-CGM qui figure parmi les leaders mondiaux du transport maritime avait dérouté un de ses navires la semaine dernière.

En représailles, MCG avait dénoncé lesdits accords et empêchait l’accès du port aux salariés de la SMART qu’elle jugeait trop virulents. Certains ont d’ailleurs été condamnés à 6 mois de prison avec sursis mercredi matin pour des violences contre le commandant du port le mois dernier.

De plus, MCG empêchait ce lundi l’accès au port aux agents de la SMART.

(Images d'archives)
(Image d’archives)

La CGT Ma accuse MCG

Le porte-containers «Challenger» arrivé ce mercredi a d’ailleurs été mouillé à l’extérieur du port avant de savoir ce qu’il adviendrait de son chargement. Une réunion s’est tenue à ce sujet en préfecture ce mercredi soir à 18h, à l’invitation de Seymour Morsy. Le préfet avait convié le conseil départemental, propriétaire du port, le délégataire MCG, la SMART, et la représentante de CMA-CGM.

De son côté, la CGT Mayotte menée par Salim Nahouda, veille sur les intérêts de la SMART. Il rappelait dans un  communiqué de presse  le chantage à l’AOT dont il accuse Ida Nel « en imposant que la SMART soit sous-traitante de MCG », et les investissements dans les outils portuaires que sont les grues et les RTG effectués « unilatéralement et sans concertation et sans que les instances portuaires ne se réunissent (Conseil, commissions…) ». Des griefs que l’accord du mois de décembre n’est pas parvenu à calmer.

C’est d’ailleurs ce qu’il ressortira de la réunion de ce mercredi soir : «Les parties ne sont pas arrivées à un point d’accord, nous avons prévu de nous revoir», indiquait au JDM Fatima Souffou, vice-présidente de conseil départemental en charge des transports. Elle précisait que le problème porte toujours sur la double activité de manutention et de gestionnaire de la société d’Ida Nel aux yeux des représentants de opérateur historique SMART.

Selon nos informations, le préfet aurait pris des dispositions pour que le bateau soit travaillé demain, évitant ainsi son départ prématuré et des pénuries possibles.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139519
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139519
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139519
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139519
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139519
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139519
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...