26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 18 juillet 2024
AccueilEconomieOn approche le milliard d’euros de billets en circulation à Mayotte

On approche le milliard d’euros de billets en circulation à Mayotte

Quelques données permettent de se faire une idée de l’état de l’économie mahoraise durant ces derniers mois. L’IEDOM, l’institut d’émission des départements ultramarins, a publié sa note mensuelle qui éclaire certains secteurs.

BilletsToujours plus d’argent dans l’économie mahoraise. C’est ce que l’on peut déduire des chiffres publiés ce mardi par l’IEDOM. De façon générale, Mayotte poursuit son expansion et sa financiarisation : nous avons toujours plus de billets dans nos poches… à moins que de plus en plus de personnes en aient !

Fin décembre, 957 millions d’euros de billets de banque circulaient dans l’île. Avec 26 millions d’euros de billets supplémentaires en circulation par rapport à novembre, notre département se rapproche ainsi de la barre symbolique du milliard. C’est une augmentation de 15,5% sur un an, signe d’une économie en croissance relativement constante depuis de nombreuses années.
A noter qu’en décembre, c’est toujours le billet de 50 euros qui est la coupure la plus courante. Il représente plus de 69% des billets en circulation.

Emission de billets à Mayotte en décembre 2015
Emission de billets à Mayotte en décembre 2015

Un déficit commercial toujours plus abyssal

On connaît également quelques statistiques qui laissent entrevoir une situation plutôt prospère. Au mois de septembre dernier, les importations représentaient 359,4 millions d’euros, en progression de 1,9% par rapport aux 9 premiers mois de 2014. Quant aux exportations, elles ne pesaient que 6,49 millions d’euros, même si elles étaient elles aussi en progression. La différence entre les deux laisse apparaître un taux de couverture de 1,81%, autant dire quasiment rien. Autrement dit, le déficit commercial de Mayotte était quasiment de 353 millions d’euros sur 9 mois.

Au mois de septembre, les importations de ciment se portaient bien, en hausse de 8,1% par rapport à 2014 (61.528 tonnes). Même élan pour la production électrique, qui progresse de 3,3% (213.665 Mwh sur 9 mois) et pour la consommation d’hydrocarbures : elle grimpe de 5,5% pour atteindre 94,7 millions de litres sur 9 mois.

Voitures et climat en berne

voituresSeule statistique moins florissante que d’habitude, les immatriculations de véhicules. Le nombre de véhicules neufs a quasiment stagné sur un an à 1.979 nouvelles immatriculations (-0,1%). Quant aux occasions, elles poursuivent leur plongeon avec un recul de 30,9% sur 9 mois à 4.885 immatriculations cumulées sur les 9 premiers mois de 2015.

Globalement, ces chiffres laisseraient donc entrevoir une évolution positive de l’économie même s’ils sont à mettre en balance avec un climat des affaires qui se dégradait au 3e trimestre, toujours selon l’IEDOM. L’Indicateur du climat des affaires (ICA) perdait 3,2 points par rapport au deuxième trimestre pour s’établir à 95,5 points, en dessous de sa moyenne de longue période pour le troisième trimestre consécutif. La composante projection dans le futur demeurait, quant à elle, positive (+0,7 point). Il semble donc que tout n’aille pas si mal chez nous !

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139122
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139122
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139122
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139122
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139122
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139122
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...