26.9 C
Dzaoudzi
dimanche 23 juin 2024
AccueilorangeDélogements à Mtsahara: «On va vers une grosse guerre communautaire», prédit le...

Délogements à Mtsahara: «On va vers une grosse guerre communautaire», prédit le conseiller départemental de Mtsamboro

Aynoudine Salimé (Photo D.R.)
Aynoudine Salimé (Photo D.R.)

Il le sait et en convient, son devoir serait de condamner le délogement des étrangers en situation irrégulière « en tant qu’élu », mais la vox populi est encore une fois plus forte : « les habitants sont arrivés à un stade d’exaspération, le vase déborde », explique au JDM Aynoudine Salimé, le conseiller départemental de Mtsamboro.

Et s’ils ne recourent pas à la justice, c’est toujours pour la même excuse, « il n’y a jamais eu aucune expulsion effective, et ça prend du temps et de l’argent pour des citoyens qui ne roulent pas sur l’or. » Souvent, les plaintes ne sont pas recevables, faute de présentation de titre de propriété par le plaignant, faille qui date d’un autre temps, celui où la loi exemptait les propriétaires terriens locaux d’en produire…

Dès vendredi les habitants se sont regroupés, « ils étaient environ 500 sur la place du village », relate l’élu qui explique être resté chez lui ce samedi, alors que se déroulaient les actions de délogement. « Quelqu’un m’a rapporté que les gendarmes ont suivi sans intervenir, juste pour s’assurer qu’il n’y ait pas de débordements. »

« Un peu comme Boinali »

Une case détruite à Koungou ce 14 mai 2016
Une case détruite à Koungou le 14 mai dernier

Difficile de savoir combien de personnes ont été décasées, « deux familles, mais beaucoup étaient parties avant l’arrivée des habitants », explique le service de communication de la gendarmerie. Quant à la Cimade, verbalement agressée le week-end dernier à Bouéni, elle n’ose pas se montrer pour ne pas envenimer la situation. Selon Aynoudine Salimé, les ‘décasés’ ne sont pas partis place de la République, mais « dans la brousse ».

A Mtsahara, comme dans d’autres villages, les habitants ne s’en seraient pas pris à ceux qui sont liés par le mariage à un ou une mahoraise, « la population considère qu’ils vivent dans des logements officiels. Et demandent qu’ils s’engagent à respecter le village. »

Il en est sûr, ces actions trop proches d’échéances électorales ne sentent pas bons : « Une guerre communautaire, une grosse rébellion, va se produire à la moindre agression, lors des actions d’expulsions de logements. Elle sera guidée avant les législatives de 2017 par quelques têtes qui veulent se faire élire, un peu comme le fut Boinali. Certains sont d’ailleurs régulièrement médiatisés sur les radios et télé. »

Ce dimanche, c’est dans le village principal à Mtsamboro que devraient avoir lieu des actions.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...