29.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 février 2023
AccueilFaits diversTempête tropicale Bransby au sud de Madagascar: Attention à la houle ce...

Tempête tropicale Bransby au sud de Madagascar: Attention à la houle ce weekend à Mayotte

Bransby sur une image satellite de Météo France
Bransby sur une image satellite de Météo France

Le deuxième système dépressionnaire de notre saison cyclonique vient d’être baptisé. Il s’appelle Bransby et il est situé très au sud de Madagascar, à 30° sud très exactement. «Ce n’est pas un cyclone», explique au JDM Bertrand Laviec de Météo France Mayotte. «C’est une dépression ‘subtropicale’ ou ‘extratropicale’ qui n’est pas très grosse et qui donne un peu de pluie et des vents à 40 noeuds à l’intérieur», soit environ 74km/heure… Très loin du phénomène qui frappe actuellement les Caraïbes.

Malheureusement pour le sud malgache, qui souffre depuis longtemps de sécheresse, le phénomène est trop éloigné des côtes de Madagascar pour arroser le pays. Il est également bien trop faible et trop loin de nous pour avoir un impact direct sur notre météo. Mais les effets de Bransby devraient tout de même se faire sentir dans notre département dans les prochains jours.

Plaisanciers et pêcheurs: attention à la houle

C’est un effet de «fetch» qui va nous concerner. Le vent soufflant dans cette zone sud de Madagascar provoque la création de vagues qui vont arriver chez nous samedi et dimanche. «Ce weekend, il faut s’attendre à avoir un peu de vent lié à ce système, surtout dimanche, et de la houle dans le lagon, avec des vagues d’au moins un mètre», indique Bertrand Laviec. Ca va donc secouer un petit peu dans nos eaux: Plaisanciers et pêcheurs, il est dans votre intérêt de regarder précisément les prévisions météo avant de sortir en mer dans les jours qui viennent.

Bransby est un système qui se déplace très lentement, à une vitesse de 5 nœuds, et il se dirige vers le sud. «Aucune chance qu’il remonte vers nous», précise Bertrand Laviec. Il devrait rapidement s’affaiblir pour disparaître probablement vendredi.

Après Abela qui s’était formé en juillet, la saison cyclonique commence donc de façon particulièrement précoce cette année. Après Bransby, le prochain système s’appellera Carlos, selon la liste des noms des tempêtes et cyclones établie pour la saison. Mais, à l’heure actuelle, on ne sait pas encore où et quand Carlos apparaîtra.

RR
www.jdm2021.alter6.com

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139112
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139112
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139112
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139112
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139112
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139112
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...