26.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilEducationElèves décrocheurs, tutorat avec la fac : le Medef Mayotte s'engage pour...

Elèves décrocheurs, tutorat avec la fac : le Medef Mayotte s'engage pour l'éducation

Thierry Galarme propose plusieurs formes de tutorats
Thierry Galarme propose plusieurs formes de tutorats

“Alors que le niveau de Mayotte en termes d’éducation a du mal à rattraper celui de la métropole, les inégalités se creusent et l’égalité réelle s’éloigne de notre horizon. Pour remédier à cette situation menaçant l’avenir de notre territoire, le MEDEF Mayotte a lancé plusieurs projets et soumet plusieurs propositions”, en lien avec le vice-rectorat et le Centre Universitaire de Mayotte.

L’organisation patronale a d’ailleurs déjà signé une convention Ecole/Entreprise avec le vice-rectorat et la préfecture en 2013, et en finalise une autre avec un collège de Kawéni, “principale zone d’activité économique de l’île tout en ayant le triste record d’être le plus grand bidonville d’Europe”. Il s’agira d’intégrer des élèves scolarisés par le biais de l’entreprise.

“Chaque mercredi, des élèves « décrocheurs » sélectionnés seront ainsi envoyés à la découverte de l’entreprise les accueillant, et ce sur plusieurs semaines. Encadrés par un  salarié qui sera leur tuteur individuel, ils découvriront le monde tu travail, ses débouchés, ses contraintes et ses joies. Ainsi, le MEDEF espère réintégrer les élèves qui se sont aujourd’hui fortement éloignés de l’école et les motiver à rejoindre des filières professionnalisantes telles que celles délivrant un CAP ou passant par apprentissage.”

La fonction publique choisie par défaut

Le CUFR de Dembéni
Le CUFR de Dembéni

Le Medef a également un projet de tutorat avec le CUFR dans un dispositif du type “cordées de la réussite” : “Nous voulons soutenir la mise en place des tutorats entre étudiants de l’enseignement supérieur et collégiens et lycéens intéressés. Soutenu par les entreprises, ce dispositif permettra par ailleurs à ces jeunes de réaliser des activités d’ouverture culturelle et sociale telles que visites d’institutions publiques, d’entreprises ou encore participation à des conférences.”

Enfin, le 17 novembre prochain, le mouvement organise une journée de rencontre entre les étudiants du CUFR et les entreprises à la recherche d’employés et de stagiaires, “un Forum pour l’emploi”. De nombreux étudiants optent pour exercer en tant que contractuels de la fonction publique, une fonction publique donc souvent choisie « par défaut », “comme ont pu nous le confirmer la direction de l’Université comme le président de l’association des 1355 étudiants formés au CUFR :  la découverte du monde de l’entreprise est aujourd’hui un impératif.”

Les attentes du Medef Mayotte reposent sur le développement de l’apprentissage, “les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration, du BTP et les entreprises de demain que sont celles du numérique sont en effet aujourd’hui extrêmement demandeuses”, ce qui implique que “l’Etat mette les moyens dans les CFA”, la transformation du Centre universitaire en pôle d’excellence”, car “il n’existe aucune formation à Mayotte permettant d’obtenir une qualification au niveau bac+5”,et sur la mise en place d’un CROUS, car “la colère des étudiants gronde face à la désorganisation des services gérant le versement des bourses et des différentes aides. Ces aides sont en effet aujourd’hui versées par le Vice-Rectorat avec de nombreux retards et des problèmes administratifs kafkaïens, ce qui cause des dommages majeurs à la scolarité de la quasi-totalité des étudiants, la majorité d’entre eux étant boursiers aux plus hauts échelons.”

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...