25.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilorangeAbaisser l’âge de la majorité légale, Grand port maritime ou échanges avec...

Abaisser l’âge de la majorité légale, Grand port maritime ou échanges avec Moroni : Nicolas Sarkozy écrit aux Mahorais

Présentation du BSMA (alors GSMA) par le colonel Philippe Rech à Nicolas Sarokozy lors de sa visite en 2010
Présentation du BSMA (alors GSMA) par le colonel Philippe Rech à Nicolas Sarkozy lors de sa visite en 2010

Sa légitimité et son bilan politique vis-à-vis de Mayotte s’appuient sans conteste sur la départementalisation du territoire en 2011 lorsque Nicolas Sarkozy était à la tête du pays, « la départementalisation de Mayotte, c’est l’une de mes plus grandes fiertés politiques », avance-t-il en préambule de sa lettre-aux-mahorais, « la départementalisation n’est pas un problème, mais bien une partie de la solution aux défis qui se posent à Mayotte. » Avec un gros bémol : la Cour des Comptes l’a par la suite jugée mal préparée.

Des défis, celui de la pression migratoire est prioritaire. Les solutions pour le résorber divergent. On connaît depuis plusieurs mois la position de Nicolas Sarkozy, candidat sous l’étiquette Tout pour la France, qui se rapproche de celle d’Alain Juppé : « Je propose de supprimer le droit du sol à Mayotte si les deux parents ne sont pas en situation régulière à la naissance de l’enfant, ou que le jeune de 18 ans a un casier judiciaire. » On comprend que la nationalité sera soumise à la régularité de séjour d’un parent au moins.

Il propose également de suspendre le regroupement familial, « qui n’a cessé depuis 40 ans d’être l’objet de fraudes massives et de détournement de procédures. »

Délinquance, le fait de mineurs de moins de 16 ans

Visite de Mayotte Aquaculture aux côtés de Marie-Luce Penchard, Mansour Kamardine et Ahamed Attoumani Douchina
Visite de Mayotte Aquaculture à Longoni, aux côtés de Marie-Luce Penchard, Mansour Kamardine et Ahamed Attoumani Douchina

Le contentieux avec l’Union des Comores le président se fait fort de le régler en se rendant à Moroni (Grande Comore) « dès les premiers jours de mon mandat », pour négocier un accord destiné à stopper les départs de kwassas, contre le financement d’hôpitaux. Les tentatives dans ce domaine se sont heurtées jusqu’à présent au problème d’ingérence, et de moyens humains pour faire fonctionner les structures. Mais nous avons affaire à une nouvelle gouvernance comorienne désormais.

La lutte contre la délinquance est le deuxième objectif du candidat Sarkozy, « la délinquance a augmenté de plus d’un tiers en 2012 », « on ne peut rien construire dans un climat de peur. » Et il propose de revoir l’ordonnance de 1945 pour, « s’il le faut, abaisser l’âge de la majorité pénale en-dessous des 16 ans », en se basant sur le fait que « l’essentiel de la délinquance des mineurs est le fait d’individus entre 13 et 16 ans. »

Exonération de charges sociales

Il souhaite également envoyer tous les jeunes de moins de 18 ans sans emploi, « qui ne sont ni en train d’étudier, ni en emploi, devront effectuer un service militaire inspiré du SMA (…). Et si les familles de ces mineurs refusent, alors elles se verront supprimer toute forme d’allocation familiale. »

Une fois ces deux problématiques réglées, il propose de s’attaquer à l’économie et au tourisme, en appliquant notamment une sone franche renforcée avec zéro charge sociale et un taux d’impôt sur les sociétés à 15% » Il propose diverse mesures d’exonération de charges sociales sur les bas salaires et d’aide à l’emploi.

Il penche également pour la transformation du port de Longoni en Grand port maritime, « comme c’est le cas dans tous les autres départements d’outre-mer. »

Le recalcul des bases locatives, qui ont plombé nos impôts, ou la constructions d’infrastructures bouclent cette « Lettre aux mahorais ».

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...