26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 23 mai 2024
AccueilEconomieMayotte, belle et savoureuse au salon de l’agriculture

Mayotte, belle et savoureuse au salon de l’agriculture

900kg de produits mahorais Porte de Versailles à Paris
900kg de produits mahorais Porte de Versailles à Paris

Le président François Hollande a pris son temps pour déguster les confitures mahoraises. Comme lui, depuis l’ouverture du 54e salon international de l’agriculture de Paris, les visiteurs ont été nombreux pour venir gouter et acheter les produits de notre vitrine agricole. «Beaucoup de gens découvrent des fruits qu’ils ne connaissaient pas comme le jacque, le baobab, le tamarin. C’est assez mystérieux pour eux. Le combava aussi suscite beaucoup de questions», explique Julie Moutet, la coordinatrice de l’association «Saveurs et Senteurs de Mayotte»… qui n’hésite jamais à sortir une carte du monde pour faire découvrir notre petite île à des Parisiens pas toujours très au point sur la géographie. «Les gens nous connaissent tout de même mieux qu’avant. Certains nous parlent même des problèmes d’eau!»

Cette année, les producteurs et transformateurs mahorais ont emmené avec eux 900 kilos de produits. On y trouve des confitures, des achards, des jus, des épices et même des produits de bien-être comme de l’huile de coco, des eaux florales, des huiles essentielles d’ylang. «L’an dernier, on avait fait venir 430kg de produits. Mais comme cette année on savait que tout allait arriver dans les temps, on a vu plus grand. Compte tenu de notre échelle, 900kg, ça représente une belle quantité», précise Julie Moutet.

Une logistique au point

Le député Ibrahim Aboubacar sur le stand de Mayotte
Le député Ibrahim Aboubacar sur le stand de Mayotte

L’an dernier, au même moment du salon, c’était un peu la panique. Pour une raison étrange, les produits mahorais étaient bloqués en douane. Ils trônaient dans la zone logistique de Roissy plutôt que sur le stand du salon. Cette année, après avoir changé de transitaire, le CDTM et les responsables agricoles se sont assurés que tout serait bien là au moment voulu. «On s’y est pris beaucoup plus tôt et le CDTM a veillé à ce qu’il n’y ait pas de retard. On a fourni des fiches détaillées pour la composition de chaque produit, les certificats des services de l’alimentation obligatoires pour les épices… tous les documents nécessaires et même davantage pour que tout se passe bien».

Et, de fait, le salon se déroule à merveille. Après François Hollande, le Premier ministre Bernard Cazeneuve, les ministres de l’agriculture et des Outre-mer ont eux aussi passé du temps sur le stand… Même Mister France est venu par là! Et déjà, quelques produits sont en rupture.

Des produits qui surprennent beaucoup de visiteurs
Des produits qui surprennent beaucoup de visiteurs

Les confitures passion-mangue-ananas, tomate-passion ou encore citrouille-papaye-vanille sont parties comme des petits pains. «On est très contents parce qu’on a l’intention de tout vendre. Notre hantise, c’est de terminer le salon avec des produits invendus», confie Julie Moutet.

Des idées chez les voisins

Le stand de Mayotte est installé à côté de celui de La Réunion. Mais cette fois-ci, pas de rivalités, bien au contraire. «Ils sont très sympas et en plus, on apprend des choses. On a repéré des saveurs originales qu’on ne connaissaient pas: une confiture patate douce-vanille, ou de la gelée de vanille»… de quoi ramener des idées.

Ce mardi sera une journée importante au salon. On connaitra en effet les lauréats des différents concours. Mayotte a présenté quatre produits qui espèrent être médaillés, des confitures, des confitures allégées et de la vanille. L’an dernier une confiture mahoraise avait décroché une médaille d’or. Notre agriculture a des envies de victoires, et ça fait plaisir.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Beaucoup de monde autour de stand de Mayotte depuis l'ouverture du salon
Beaucoup de monde autour de stand de Mayotte depuis l’ouverture du salon

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139117
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139117
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139117
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139117
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139117
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139117
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...