27.9 C
Dzaoudzi
mardi 23 avril 2024
AccueilorangePlongée dans la cohésion sociale pour le préfet en visite à la...

Plongée dans la cohésion sociale pour le préfet en visite à la Croix Rouge et aux Céméa

Le siège actuel de la Croix Rouge à Passamainty
Le siège actuel de la Croix Rouge à Passamainty

La Croix Rouge est un des bras armé de l’Etat en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale à Mayotte, par le biais de la Direction de la jeunesse et des Sports, de l’Agence Régionale de Santé, du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) et de la Caisse de sécurité sociale de Mayotte (CSSM).

L’association compte 25 salariés, une centaine de bénévoles, et 4 volontaires en service civique, pour un budget annuel de fonctionnement de 1,5 million d’euros. La Croix rouge a mené des actions éligibles au Fonds social européen comme, nous l’explique son directeur Michel Henry : « Une action de prévention spécialisée a été menée sur la communes de Koungou auprès de plus de 1.000 jeunes, dont 228 ont été accompagnés individuellement, 54 étaient des mineurs isolés. »

L’effort de l’Etat dans le domaine social et plus particulièrement dans le domaine de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion est annoncé par la préfecture en hausse constante : « Les fonds alloués à l’association en 2015 étaient de 527.700€ et de 776.593€ en 2016. »

Veille sociale

La Croix Rouge lors d'une opération d'information sur les 1ers secours
La Croix Rouge lors d’une opération d’information sur les 1ers secours

La Croix Rouge bénéficie aussi de l’appui du Fonds Asile Migration Intégration (FAMI) ainsi qu’une participation du Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP).

La visite devait se faire samedi avec les ministres Bareigts et Geoffroy, mais la météo en a décidé autrement. « Le préfet est donc venu sur le thème de la cohésion sociale, avec son sous-préfet, et le directeur de la DJSCS. »

Ils ont assisté à une distribution d’aide alimentaire, après avoir visité la « Vestiboutique », qui propose des vêtements à prix modérés, puis le directeur leur a présenté les actions de l’équipe mobile sociale d’accès aux droits qui informe et accompagne les personnes en situation d’exclusion et de grande précarité dans leurs démarches d’accès aux droits. Elle joue notamment un rôle d’observatoire et de veille sociale sur l’ensemble du département.

Distribution d’aide alimentaire dans 8 villages

"L'aide alimentaire se fait sur 8 villages", explique Michel Henry
“L’aide alimentaire se fait sur 8 villages”, explique Michel Henry

La distribution d’aide alimentaire sur les 8 sites de Pamandzi, Mtsangamouji, Bandraboua, Sada, Chirongui, Bandrélé (tous les 15 jours) et Koungou, Passamainty (une fois par semaine) est couplée avec des activités annexes d’ateliers (Education nutritionnelle, activités sportives (Fitness), sensibilisation à la santé, etc.

Le Service Intégré d’accueil et d’orientation, mis en place en décembre 2012, coordonne la demande et l’attribution des 193 places d’hébergement d’urgence et d’insertion financées par l’État. Il contribue également à l’observation sociale dans le domaine de l’hébergement/logement. Et le dispositif d’intermédiation locative en faveur des réfugiés statutaires d’une capacité de 30 places.

Le déménagement du siège social est toujours d’actualité, « nous avons trouvé un terrain à Passamainty et n’attendons plus qu’une autorisation de la Direction régionale des Finances publique. »

La Croix Rouge seule en appui à Madagascar

Michel Henry a évoqué avec Frédéric Veau l’action de la Croix Rouge française dans la région, en particulier à Madagascar à la suite du passage du cyclone Enawo : « Nous sommes la seule association internationale à intervenir en soutien de la Croix Rouge Malgache en envoyant 45 tonnes de marchandises. Le président malgache n’ayant toujours pas lancé d’appel international en dépit des 54 morts. »

Avec l’Union des Comores, les programmes PASCO se poursuivent en matière de santé communautaire, « par le biais d’une réassurance des comoriens sur leur système de santé ».

Il évoque un préfet « à l’écoute », et un sous préfet à la Cohésion sociale « qui nous a encouragé à persévérer sur la consommation des fond européens. »

Hébergement des jeunes de brousse

Le préfet auprès des jeunes des Céméa
Le préfet aux côtés des jeunes des Céméa

Le staff de l’Etat s’est ensuite rendu aux Céméa. Qui fêtent cette année leurs 25 ans, en portant plusieurs dispositifs. Le point accueil écoute jeunes (PAEJ), mis en en place en 2014 qui offre aux jeunes de 10 à 25 ans et à leurs parents, des lieux neutres, confidentiels, où ils sont écoutés et orientés. Ce dispositif s’adresse en priorité aux enfants, adolescents, jeunes majeurs qui rencontrent diverses difficultés : conflits familiaux, mal être, échec scolaire, conduites à risques, violences, délinquance, fugues, errance.

Le foyer d’accueil des jeunes en insertion professionnelle, un dispositif expérimental d’hébergement temporaire de jeunes en insertion professionnelle d’une capacité d’accueil de 12 places pour que des jeunes résidant à l’extérieur de Mamoudzou puissent suivre leurs formations et entament des démarches d’insertion professionnelle. Depuis sa création, le foyer a pu héberger 60 jeunes (37 garçons, 23 filles).

Les projets de réussite éducative qui apportent un soutien et une expertise aux territoires dans la mise en place des projets de réussite éducative, complémentaires aux projets de rénovation urbaine engagés à Mayotte.

Le Préfet de Mayotte a tenu à encourager et féliciter les équipes de bénévoles et salariés, et a salué le volontarisme des jeunes rencontrés.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...