26.9 C
Dzaoudzi
dimanche 25 février 2024
AccueilorangeEmmanuel Macron est officiellement devenu le 8e président de la Ve République

Emmanuel Macron est officiellement devenu le 8e président de la Ve République

François Hollande accueille Emmanuel Macron sur le perron du palais de l'Elysée, ce dimanche 14 mai 2017
François Hollande accueille Emmanuel Macron sur le perron du palais de l’Elysée, ce dimanche 14 mai 2017

C’était la 26e cérémonie d’investiture d’un chef d’Etat en France. Ce temps fort de la vie politique nationale, au protocole hérité d’une longue tradition républicaine, a débuté peu après 10 heures, avec l’arrivée d’Emmanuel Macron dans la cour de l’Elysée. Au bout du long tapis rouge, l’attendait François Hollande qui l’a accueilli avec une poignée de mains chaleureuse.

Les deux hommes se sont ensuite isolés plus d’une heure pour la transmission d’informations que ni peuvent transiter par les équipes, aussi bien des détails pratiques du palais de l’Elysée que quelques secrets-défense, comme les codes nucléaires. L’entretien était particulièrement long à cause, probablement, des dossiers liés au terrorisme et aux engagements militaires français dans le monde.

Cette passation de pouvoir achevée, François Hollande a quitté l’Elysée, sous les applaudissements du personnel du palais et du public massé aux abords. Il s’est rendu au siège du Parti socialiste, rue de Solferino, où des militants avait accroché une banderole «Merci» pour saluer le désormais ancien président.

Au palais de l’Elysée, la prise de fonction du nouveau président a pu débuter. Le président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius a annoncé les résultats officiels de l’élection présidentielle. “Pour être l’homme de son pays, il faut être l’homme de son temps”, a rappelé Laurent Fabius citant Chateaubriand.

Le collier de Grand Maître de l’ordre national de la légion d’honneur a été présenté au nouveau président. Emmanuel Macron a ensuite signé les documents traduisant son entrée officielle en fonction.

Le nouveau président a enfin pris la parole.

Emmanuel Macron lors de son 1er discours officiel à l'Elysée
Emmanuel Macron lors de son 1er discours officiel à l’Elysée

«Les Français ont choisi l’espoir et l’esprit de conquête», a commencé le nouveau président. «La responsabilité qu’ils m’ont confié est un honneur dont je mesure la gravité. Le monde et l’Europe ont plus que jamais besoin de la France, (…) d’une France qui sache inventer l’avenir.»

«La France doute de ce qui l’a faite. Mon mandat sera guidé par des exigences», a-t-il expliqué dont «rendre aux Français cette confiance en eux depuis longtemps affaiblie. Un travail lent, exigent mais indispensable».
«Nous sommes à l’orée d’une extraordinaire renaissance parce que nous avons les atouts qui font une grande puissance du 21e siècle.»
«L’Europe dont nous avons besoin et qui nous protège sera refondée», a-t-il promis.

“Se hisser à la hauteur du moment”

«Nous ne pouvons plus nous réfugier derrière des usages hors du temps» mais «agir de manière juste et efficace pour notre peuple. La France n’est forte que si elle prospère, elle n’est un modèle pour le monde que si elle est exemplaire», a poursuivi Emmanuel Macron.
Il cite De Gaulle, Georges Pompidou, Valery Giscard-D’Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, les anciens présidents dans les grandes actions emblématiques de leur mandat respectif.

«Le temps est venu pour la France de se hisser à la hauteur du moment», pour surmonter ses fractures, politiques, sociales, ou morales.
«Nous avons un rôle immense, corriger les excès du cours du monde et nous battre pour la défense des libertés».

Géographie rétrécie, temps accéléré… «Nous nous battrons pour les générations à venir. C’est à nous tous qui appartient de décider du monde dans lequel ces générations vivront. Nous avons à construire le monde que notre jeunesse mérite.»
«Je sais que les Français attendent beaucoup de moi. Ils ont raison. (…). Rien ne sera concédé à la facilité ou au compromis» mais «j’aurai en même la volonté de réconcilier les Français».

«Ecrire une des plus belle page de notre histoire guidera mon action». «Humblement, je servirai notre peuple. Dès ce soir, je serai au travail. Vive la République. Vive la France.»

Alors que le gouvernement de Bernard Cazeneuve a démissionné en milieu de semaine et gère les affaires courantes, le Premier ministre d’Emmanuel Macron devrait être nommé demain lundi et le gouvernement mardi.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Emmanuel Macron raccompagne François Hollande
Emmanuel Macron raccompagne François Hollande

Le départ de François Hollande de l'Elysée
Le départ de François Hollande de l’Elysée

"Merci", le message du PS au président Hollande ce dimanche 14 mai 2017
“Merci”, le message du PS au président Hollande ce dimanche 14 mai 2017

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139113
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139113
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139113
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139113
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139113
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139113
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...