26.9 C
Dzaoudzi
vendredi 23 février 2024
AccueilorangeDieu des chrétiens, Dieu des musulmans… même combat pour la paix ?

Dieu des chrétiens, Dieu des musulmans… même combat pour la paix ?

Les religieux répondaient aux nombreuses questions des léèves
Les religieux répondaient aux nombreuses questions des élèves

On parle beaucoup de dialogue interreligieux, mais en ce jour férié, savez-vous ce qu’est l’Ascension ? Et la différence avec le Miraji ? Les élèves ont bossé pour vous, et les religieux ont relevé le défi. Les réponses pour la religion chrétienne ont été données par le père Bienvenu Kassongo (catholique) et le pasteur Faly (protestant), et pour la religion musulmane, par Lihaji Yahaya, cadi de Bandraboua, par Said Houssein Saïd Youssouf, le cadi de Pamandzi, par Said Kambi DGS de Sada, et par Mmadi Youssouf, responsable de la Vie scolaire au LEA Espérance, et instigateur de cette rencontre.

Le directeur du LEA, Antoine Duhaut, est intervenu pour nuancer le discours parfois abrupt.

Question : Est ce qu’un musulman peut entrer dans une église ?

Said Houssein Saïd Youssouf : « Oui, bien sûr ! »

Pourquoi une musulmane ne peut pas se marier avec un non musulman ?

Mmadi Youssouf avec ses élèves
Mmadi Youssouf avec ses élèves

Lihaji Yahaya : « Parce qu’en droit musulman, la descendance vient du père, c’est difficile qu’un garçon s’appelle comme sa maman. Ses enfants ne seront pas reconnus dans l’islam, le monsieur doit donc se convertir. Par contre, un musulman peut épouser une non musulmane. »

Père Bienvenu : « Chez nous, une chrétienne peut épouser un non chrétien devant l’Eglise. Mais il faut demander une dispense de culte pour que chacun puisse vivre sa foi. »

Qu’est ce que le Carême ?

Père Bienvenu : « C’est une période de préparation de 40 jours avant la fête de Pâques, pendant laquelle nous prions, nous jeûnons, et nous pratiquons l’aumône.

Qu’est ce que le Ramadan ?

Cadi Lihaji Yahaya : « C’est s’abstenir du lever au coucher du soleil de relations sexuelles, de toute nourriture, et de boire. Dieu nous a créé, mais nous ne sommes pas égaux, certains ont à manger, d’autres non. Nous le faisons par solidarité.

Quels sont les points communs entre les chrétiens et les musulmans ?

"Avoir la foi, c'est monter la 1è marche même quand on ne voit pas tout l'escalier"
“Avoir la foi, c’est monter la 1è marche même quand on ne voit pas tout l’escalier”

Père Bienvenu : « Ce sont deux religions sémitiques, qui viennent du Moyen-Orient, elles sont monothéiste, un seul Dieu, Abraham est notre père dans la foi, et ns deux Livres sacrés évoquent Moïse, Abraham, Jésus et Marie. »

Pasteur Faly : « Sur le plan pratique, chacune de nos religions a comme base, la paix, et les prières. »

Cadi Lihaji Yahaya : « Les points communs sont l’Amour, la paix et la tolérance. »

Pourquoi les catholiques ne croient pas en Allah ?

Mmadi Youssouf : « Allah, c’est le nom en arabe, c’est Dieu en français. »

Un musulman peut-il aller au Paradis ?

Cadi Lihaji Yahaya : « Ceux qui ont cru à Allah, et qui ont fait de bonnes choses, vont au Paradis. »

Père Bienvenu : « Pour nous, tout le monde ira au Paradis, c’est un choix personnel entre le Bien et le Mal. Et aussi le purgatoire. »

Quels sont les fondements de la religion chrétienne ?

Le père Bienvenu, catholique, et le pasteur Faly, protestants
Le père Bienvenu, catholique, et le pasteur Faly, protestants

Père Bienvenu : « Un seul Dieu, et la doctrine du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Elle s’appuie sur la rédemption et la résurrection. » Et face à l’incompréhension du mot chez les élèves, rajoute, « le fait de revivre après la mort.»

Quelle est la différence entre les catholiques et les protestants ?

Cadi Lihaji Yahaya : « Les catholiques croient que Marie était vierge, les protestants pensent qu’elle a eu une relation avec Joseph. »

Pasteur Faly : « Les divisions se sont faites au cours de l’Histoire. »

Qui est Jésus pour les chrétiens ? (Issa pour les musulmans, ndlr)

Père Bienvenu : « Il est celui qui vient nous montrer qui est Dieu.. »

Le Jihad existe-t-il chez les chrétiens ?

Père Bienvenu : « Au 12ème siècle, nous avons eu la Guerre Sainte. Mais maintenant, nous pensons que la foi est un choix personnel. »

Cadi Said Houssein Saïd Youssouf : « Jihad en langue arabe, veut dire faire des efforts pour faire son droit licite. »

Cadi Lihaji Yahaya : « A l’époque, le Jihad, c’était par l’épée. Mais maintenant, nous considérons que c’est une lutte intérieure. On le traduit par ‘faire des efforts pour le bien’. »

Pourquoi l’islam interdit la consommation d’alcool ?

Les cadis avec le directeur d'Apprentis d'Auteuil
Les cadis avec le directeur d’Apprentis d’Auteuil

Cadi Said Houssein Saïd Youssouf : « Est interdit tout ce qui nuit à la santé. Pour les médecins laxistes, c’est une maladie. A-t-on vu une maladie se vendre en bouteille ?! »

Pourquoi la femme est-elle diabolisée par le pêché originel ?

Père Bienvenu : « Dieu interdit à Adam et Eve de manger le fruit de l’arbre dans le jardin d’Eden. Le serpent y incite la femme en lui disant qu’elle sera comme Dieu. Par orgueil, elle l’a mangé et l’a partagé avec Adam. Mais c’est le péché qui est pointé, la femme reste à l’image de Dieu. »

Pourquoi y a-t-il tant d’interdits pour les femmes dans la religion musulmane ?

Cadi Lihaji Yahaya : « C’est de la prévention, pour la sécuriser. »

Père Bienvenu : « Chez nous aussi c’était une société où la femme était fragilisée, lapidée. Mais elle a la même dignité que l’homme. Les ‘interdits’ doivent être expliqués. »

Père Faly : « Quand on l’explique, on comprend que l’interdit relève de la volonté personnelles. »

Said Kambi : « Les musulmans sont une communauté qui ont le plus d’interdits apparents, mais parce qu’on ne maitrise pas toujours les source de notre religion. »

Pourquoi être circoncis ?

Bible et Coran sur la même table
Bible et Coran sur la même table

Cadi Lihaji Yahaya : « Les médecins l’avaient prescrits comme étant un moyen de protection contre les maladies sexuellement transmissibles. »

Antoine Duhaut : « Le meilleur moyen de ne pas les attraper, c’est soit l’abstinence, soit de se protéger. »

Quelle est la différence entre le Miraji et l’Ascension ?

Saïd Cambi, sur le Miraji  : « Le Prophète a effectué deux voyages, l’un horizontal, l’autre vertical, de la Mecque, vers Jérusalem, puis vers la Vie éternelle, et tout ça, en une seule nuit. En rapportant les 7 prières quotidiennes. »

Père Bienvenu, sur l’Ascension : « C’est la montée de Jésus vers son Père 40 jours après Pâque pour envoyer le Saint Esprit, que nous allons fêter ce jeudi. Une preuve que l’homme n’est pas biodégradable ! »

Nous avons abordé les questions sur les vêtements et la polygamie dans un précédent article, qui a demandé des explications, car difficilement compréhensible par des profanes, parce que parfois en dehors des clous de nos valeurs républicaines.

En conclusion, Antoine Duhaut relevait “des divergences qui n’empêchent pas de discuter et de prier ensemble. Il y a beaucoup de points communs entre les deux religions, notamment la fraternité, l’Amour, l’Espérance et la Paix.”

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

4 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139507
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139507
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139507
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139507
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139507
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139507
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...