28.9 C
Dzaoudzi
mardi 27 février 2024
AccueilorangeBlocage du port : la remise en cause de la DSP comme...

Blocage du port : la remise en cause de la DSP comme base de négociations

Les grévistes s’apprêtent à passer leur 2ème nuit de blocage
Les grévistes s’apprêtent à passer leur 2ème nuit de blocage

L’étincelle fut le mouvement du personnel de Mayotte Channel Gateway qui réclamait l’application du protocole de fin du précédent conflit. Mais le feu en a profité pour se répandre là où il était déjà attisé : les dockers de la SMART, concurrencés par la filiale Manuport de manutention de MCG, et les commerçantes du marché, dans un second temps, pour des questions de gestion de containers. Comme nous l’avons annoncé hier, ils se sont créés en Collectif d’annulation de la DSP.

Si la nationale a été dégagée, tout ce petit monde s’est rassemblé depuis ce mardi 6 juin sur la route qui mène au port depuis le rond-point de Longoni, libérant le seul accès à la station Total. Et a dormi sur place, sans qu’aucune transaction ne soit menée. Les doukas sont en rupture de bouteilles de gaz, « je n’en ai plus depuis dimanche », nous indique celui de Majicavo, montrant son casier rempli de bouteilles vides.

Le secrétaire général de la CGT Ma, Salim Nahouda qui indique être appuyé par la CFDT, ne veut pas négocier avec MCG, mais avec le préfet et le président du conseil départemental dans un seul but : demander de suspendre la Délégation de Service Public (DSP) du port de Longoni, géré par Ida Nel.

Audits sur table

Salim Nahouda demande les mêmes droits pour les intérimaires qu'en métropole
Salim Nahouda

Il vient d’adresser un courrier (Lire Courrier Pref & PCD976 – port longoni 7 juin 2017) aux deux représentants du Département pour leur demander audience « en urgence », « pour aborder sereinement et dans son intégralité la problématique du port de Longoni. »

Le syndicaliste justifie le mouvement social par les « décisions et les humiliations » de la délégataire « qui ne respecte ni le dialogue social, ni les accords signés. »

Dans le contexte de sa revendication, il demande d’avoir « l’entière communication des audits menés par le Conseil Départemental et par l’Etat concernant le port de Longoni, ainsi que vos appréciations, décisions et perspectives. » Salim Nahouda rappelle que cette démarche « inédite » découle de sa position de vouloir faire du port de Longoni un Grand Port d’Etat.

Un peu plus tôt dans la journée, un message de soutien de la CGT Réunion était parvenu à Salim Nahouda, qui pointait « la responsabilité de l’Etat convoquée aux urgences » de la situation socio-économique de Mayotte.

Le secrétaire départemental de la CGT Ma indique qu’aux côtés du personnel de MCG et des agents de la SMART, on trouve les transitaires, les Femmes leaders et les commerçantes.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...