28.9 C
Dzaoudzi
dimanche 3 mars 2024
AccueilEconomieGrands monopoles et flottilles de pêche : l'Europe va-t-elle enfin protéger ses...

Grands monopoles et flottilles de pêche : l’Europe va-t-elle enfin protéger ses RUP ?

Younous Omarjee
Le député européen Younous Omarjee

Il s’agit de garantir une meilleure application de l’article 349 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union européenne qui prend en compte les spécificités des Régions ultrapériphériques européennes.

Le parlement européen a adopté ce jeudi 6 juillet 2017, le rapport présenté par Younous Omarjee, sur la promotion de la cohésion et du développement dans les RUP à travers l’application de l’article 349 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union européenne (TFUE).

« Dans l’esprit de l’arrêt rendu par le Cour de Justice de l’UE le 15 décembre 2015, dit « arrêt Mayotte », ce texte appelle à une véritable sanctuarisation de l’article 349, qui confère un statut particulier à nos territoires et permet une adaptation de la législation européenne à nos spécificités »  se réjouit l’eurodéputé Antillais Louis-Joseph Manscour.

Manier plus souvent le 349

Ambitieux, ce rapport établit des propositions pour l’avenir : renforcement des actions de la Commission dans la lutte contre les grands monopoles dans les RUP, autorisation d’un soutien financier pour le renouvellement des flottes vieillissantes dans ces territoires, création d’un POSEI pour la pêche…Pecheurs barques

« Les pistes pour favoriser l’intégration des RUP dans l’UE et accélérer leur développement sont nombreuses et cet article 349 nous donne les moyens de les mettre en œuvre. Il nous appartient plus que jamais d’utiliser au mieux les potentialités encore trop peu exploitées de cette base juridique » encourage le Député européen.

« Ce rapport est un signal fort en direction des RUP et je me félicite de son adoption à une aussi large majorité, cela témoigne du soutien plein et entier du Parlement européen à nos territoires » conclut l’élu Martiniquais.

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...