31.9 C
Dzaoudzi
samedi 2 mars 2024
AccueilOcéan IndienLa grève se poursuit au CHM, l'entrée est toujours bloquée

La grève se poursuit au CHM, l’entrée est toujours bloquée

Les accès au CHM sont bloqués par des palettes
Les accès au CHM sont bloqués par des palettes

Les grilles du Centre hospitalier de Mayotte restent fermées ce lundi. Depuis vendredi, les grévistes bloquent l’accès aux visiteurs et celui des consultations.
Ils revendiquent toujours “l’égalité au sein du GHT (groupement hospitalier de territoire), primordiale pour la continuité du service” selon le représentant du personnel Anli Rigotard, notamment par une indexation à 53% comme à la Réunion. L’intersyndicale FO, CFDT, CGT Ma, Solidaires, réclame aussi des primes de surcharge de travail et la pérennisation des salariés contractuels.

“On veut un interlocuteur au ministère, mais au dessus de la conseillère, car elle est dépassée. On attend des solutions, pour les patients comme pour les agents”, poursuit Anli Rigotard qui souhaite “plus de considération dans les négociations”.

En outre la fermeture des consultations est pour lui un mal relatif. “On sait que les patients sont emmerdés. Mais ils le sont toujours et rien n’est fait pour eux. Les urgences sont ouvertes c’est l’essentiel.”

Le directeur délégué de l'ARS Mayotte reçoit l'intersyndicale dans ses locaux
Le directeur délégué de l’ARS Mayotte reçoit l’intersyndicale dans ses locaux

Le cortège d’environ 70 manifestants s’est rendu jusqu’aux locaux de l’Agence régionale de santé non loin des urgences, où le directeur délégué départemental Xavier Montserrat a proposé de les recevoir. Certains manifestants se sont opposés à la rencontre aux cris de  “Non Karivendze” avant de s’éloigner, laissant une délégation entrer avec le responsable de l’antenne mahoraise de l’ARS. Un entretien peu productif selon les syndicats puisque c’est au ministère qu’ils voulaient parler.

“On voulait juste que le message soit passé au niveau ministériel, nous souhaitons un interlocuteur là bas capable de discuter et de signer, et un représentant ici. Une autoroute entre Mayotte et le ministère de la Santé. La grève continue” conclut Anli Rigotard qui promet aussi de durcir les actions.

Y.D.

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139512
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139512
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139512
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139512
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139512
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139512
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...