27.9 C
Dzaoudzi
jeudi 22 février 2024
AccueilEconomieEntrepreneur et salarié à la fois, les avantages de se monter en...

Entrepreneur et salarié à la fois, les avantages de se monter en coopérative

Nabil MRAD, directeur d'Energies Alternatives, veut promouvoir les coopératives
Nabil MRAD, directeur d’Energies Alternatives, veut promouvoir les coopératives

“L’économie sociale et solidaire, ce n’est pas une économie des pauvres. C’est une manière d’entreprendre autrement, en faisant des bénéfices dans l’intérêt des salariés, du développement du territoire, et de l’entreprise” assure Nabil Mrad directeur d’Energies Alternatives*. Bien implantée à la Réunion, cette entreprise est installée à Mayotte depuis mars 2017. Son but est de promouvoir l’entreprenariat coopératif en formant les porteurs de projet.

“Le Mahorais a l’esprit d’un commerçant, mais pas d’un entrepreneur, généralise le responsable. Pour entreprendre, il faut trois ingrédients : du savoir-faire, savoir gérer et savoir vendre. Notre but c’est de former les candidats à l’étude des coûts, valoriser leur travail, calculer leurs marges.” Le but ultime étant que les entrepreneurs se montent ensuite en coopérative. “Le système coopératif peut, dans tous les secteurs, être intéressant pour le développement territorial. A Mayotte, il a sa place. Il pourrait se développer, et révéler des niches économiques”.

C’est le constat qu’a fait Nabil Mrad en lançant sa société. “On a eu l’idée de cette coopérative d’activités et d’emplois, afin de mutualiser les éléments importants pour développer son activité économique”. En résumé, l’entreprise coopérative Energies Alternatives met en commun les ressources nécessaires au lancement d’une entreprise, comme la comptabilité, qui économise aux partenaires les services d’un cabinet d’expert.
Autre avantage, celui de mêler le statut d’entrepreneur avec celui de salarié. Un mix “compatible avec le droit du travail actuel à Mayotte, on a vérifié” rassure l’entrepreneur. Ce statut garantit certains droits, comme le chômage, tout en étant basé sur le chiffre d’affaire de l’entreprise du porteur de projet. L’idée étant de le sécuriser le temps qu’il puisse prendre son envol, et, dans l’idéal, fonder sa propre coopérative.

Restauration, activité de conseil, ou encore huile essentielle

En effet, si l’on connaît bien les coopératives agricoles, il existe 22 familles de coopératives, dont un certain nombre seraient possibles à Mayotte.

La salle était pleine dans les locaux de la CCI, signe d'un engouement pour l'entreprenariat
La salle était pleine dans les locaux de la CCI, signe d’un engouement pour l’entreprenariat

Dans le bâtiment, une coopérative permettrait par exemple de réduire les coûts liés à la garantie décennale, ce qui apporterait plus de confiance du client, et une facture moins salée pour ce dernier. “Il y a du potentiel ici pour une coopérative dans le bâtiment, c’est une niche”, poursuit M. Mrad qui assure que “le concept de coopératives a fait ses preuves, on va essayer de le promouvoir de plus en plus. Selon lui, Mayotte pourrait voir se développer des coopératives dans des domaines aussi variés que la restauration les services à la personne ou le commerce.

Il y a bien les Doukas “mais c’est un système associatif. Beaucoup d’associations à Mayotte pourraient devenir des entreprises puisqu’elles ont une vocation économique” selon le patron d’Energies Alternatives. Dans ses rangs se sont déjà engagées 20 femmes qui travaillent dans le textile et vont se monter en coopérative, et 40 femmes spécialisées dans la restauration rapide qui vont en faire de même. D’autres s’investissent dans la production d’huile essentielle, ou ont une activité de consultants. “A plusieurs on est toujours plus intelligents que tout seul” sourit ce passionné qui voit dans ces exemples la preuve “d’un vrai modèle de développement économique et social. Maintenant, c’est aussi aux politique de se saisir ce cela.”

Y.D.

  • contact : Nabil MRAD : nmgroupea@gmail.com ou 06 39 64 36 30

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...