29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilorangeImpression mitigée après les premiers échanges élus-délégation interministérielle

Impression mitigée après les premiers échanges élus-délégation interministérielle

Rencontre des élus avec la délégation interministérielle
Rencontre des élus avec la délégation interministérielle

Une première réunion s’est tenue ce mardi entre les élus et la délégation interministérielle. En présence notamment du président du conseil départemental et du préfet Dominique Sorain. Il s’agissait à la fois « d’aborder des sujets d’ordre général », comme nous le rapporte Issa Issa Abdou, le 4ème vice-président du Département chargé de l’Action social et de la santé, et de commencer « remplir la feuille blanche des axes de développement de Mayotte ».

Comme base de travail, le président du conseil départemental a sorti son Projet de territoire, avec des chantiers prioritaires déjà déclinés, tels que le Plan numérique, le toilettage institutionnel, les orientations économiques, etc. Sur ce point, le vice-président Ben Issa Ousseni a évoqué les difficultés actuelles des entreprises, que le conseil départemental épaule dans un dispositif général mené avec l’Etat, « nous devrions voter rapidement un rapport dans ce sens », indique Issa Abdou.

Plusieurs points supplémentaires vont abonder ce Projet de territoire, et entreront dans le débat, « c’est le cas de l’application du Code de la Santé, de la maternité en zone internationale, de l’Aide médicale d’Etat, de la CMU-C, etc. », des mesures qui sont également inscrites à la Plateforme de revendications des Collectif-Intersyndicale. « Gregory Emery, délégué sur les sujets de santé, a mandat du ministère de la solidarité et de la santé pour négocier, ça engage la ministre », se félicite Issa Abdou.

La carte de l’hôpital de Petite Terre déjà jouée

Manuel Valls, lors de la pose de la première pierre de l'Hôpital de Petite Terre
Manuel Valls, lors de la pose de la première pierre de l’Hôpital de Petite Terre le 13 juin 2015

Sur le plan éminemment important de la petite enfance et des mineurs isolés, un travail sera mené la semaine prochaine en collaboration avec Sylvie Especier, sous-préfète membre de la délégation, qui fut en charge de la cohésion sociale et la jeunesse à Mayotte.

Mais si l’élu perçoit une vraie volonté d’avancer, « notamment de la part d’un préfet à la hauteur de la situation », il reste méfiant : « En terme d’investissement, on entend parler de l’hôpital de Petite Terre ou de l’agrandissement du CHM en Grande Terre, mais ce sont des acquis, validés depuis longtemps. » Pour mémoire, la 1ère pierre de l’hôpital de Petite Terre a été posée par… Manuel Valls, alors premier ministre, le 13 juin 2015. Alors que prés de 3 ans plus tard, la structure est toujours annoncée comme un investissement en cours.

Idem sur les 120 millions d’euros des PMI (Etablissements de Protection Maternelle Infantile) : « La ministre nous avait reproché de ne rien avoir fait sortir de terre, alors que pas un centime n’a encore été versé. De plus, le protocole signé indique que la somme sera versée en une seul fois, alors que la loi de Finances propose de le payer en 3 fois ! »

En conclusion, si l’élu est optimiste sur l’écoute, « avec des interlocuteurs sérieux », il se dit inquiet sur les investissements engagés, « nous exigerons des résultats ».

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...