24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 19 juillet 2024
AccueilorangeBoycott de l’audition d’A. Benalla : le vice-président du Sénat Thani Mohamed...

Boycott de l’audition d’A. Benalla : le vice-président du Sénat Thani Mohamed réfute, « les médias ne m’ont même pas interrogé ! »

« Affaire Benalla: les sénateurs LaREM vont boycotter l'audition de mercredi », titrent tous les médias nationaux ce lundi. Parmi eux, le vice-président du Sénat Thani Mohamed Soilihi que le JDM a contacté. Il conteste, et s’exprime sur cette actualité brûlante.

Lu dans Le Parisien de ce dimanche concernant l’affaire Benalla : « Le sénateur du Val-d’Oise Alain Richard a été suivi dans sa démarche (de boycott) par l’élu de Seine-et-Marne, Alain de Belenet, ainsi que le vice-président du Sénat, Thani Mohamed Soilhi ».

Et depuis ce lundi matin, la presse nationale titre sur la volonté des quatre sénateurs LaRem membres de la commission d’enquête du Sénat, de boycotter l’audition d’Alexandre Benalla. Le vice-président du Sénat, Thani Mohamed Solihi, que nous avons contacté, s’étonne d’entendre son nom sans avoir été consulté : « Mon ami Alain Richard s’est notamment prononcé sur la question à titre personnel. Mais aucun média national n’a cherché à me joindre », déplore-t-il, comme si son point de vue pouvait passer à la trappe.

On ne peut pas dire que le sénateur mahorais soit inaccessible, ni qu’il soit un parfait inconnu, lui qui est parvenu à faire accepter par le Conseil constitutionnel ses amendements sur une dérogation au droit du sol à Mayotte. Et si François Patriat s’est exprimé, Thani Mohamed ne considère pas que ce soit en tant que président du groupe LaRem au Sénat, « il m’aurait contacté avant. »

L’affaire « exploitée par l’opposition »

Le palais du Luxembourg où siège le Sénat

Lorsque Alexandre Benalla sera auditionné ce mercredi 19 septembre, le vice-président du Sénat ne sera pas sur place : « J’avais pris l’engagement avant les grandes vacances, d’assister aux Rencontres Interco’s 2018 rassemblant l’ensemble des Outre-mer à Charleville-Mézières du 19 au 21 septembre, et présidée depuis quelques mois par un Mahorais, Mikidache Houmadi. » D’aucun pourrait y voir une échappatoire, il s’en explique donc.

Sur le sujet qui préoccupe les médias, c’est à dire la légitimité des auditions déroulées par la commission d’enquête du Sénat, il a un avis tranché : « J’ai participé à plusieurs d’entre elles, mais je partage aussi l’idée du risque d’empiéter sur l’autorité judiciaire. Un constat qui n’empêche aucunement d’assister à l’audition de monsieur Benalla ».

Mais sur l’affaire Benalla en elle-même, il est plus nuancé, et la considère comme « surmédiatisée » : « Nous assistons à une exploitation de l’affaire et une tentative de déstabilisation pour arriver à atteindre le président de la République, quand les opposants à ses réformes n’étaient pas parvenus à le faire ! N’oublions pas qu’il y a deux procédures en cours, administrative et judiciaire. »

D’un naturel très calme, Thani Mohamed Soilihi ne décolère pas cette fois, « sur un sujet aussi grave qu’un boycott d’une commission d’enquête d’une assemblée souveraine, c’est incroyable de ne pas prendre la peine d’interroger les intéressés ! » Une nouvelle preuve s’il en fallait, des réflexes parisiano-centristes de la part des médias nationaux.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139518
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139518
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139518
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139518
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139518
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139518
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...