28.9 C
Dzaoudzi
samedi 13 avril 2024
AccueilorangeLa baisse de la délinquance se confirme sur tout le département

La baisse de la délinquance se confirme sur tout le département

La délinquance est en baisse à Mayotte. Si l'on ne peut, dit le préfet, se satisfaire de cette évolution, elle témoigne d'une tendance positive qui semble s'inscrire dans la durée.

Le préfet Dominique Sorain a présenté ce mardi les chiffres actualisés de la délinquance à Mayotte. Bonne nouvelle, ça baisse sur presque tous les fronts.
La baisse générale (tous faits confondus) s’établit à -12% sur les 9 premiers mois de l’année, soit 800 faits de moins qu’en 2017 à la même période.
Les atteintes à l’intégrité physique chutent de 9% sur 9 mois, et de 9,8% sur le troisième trimestre, ce qui indiquerait une accélération de cette baisse.
Les violences intrafamiliales baissent de 11,7%, une courbe à l’opposé du niveau national (+13%).
Les atteintes contre les forces de l’ordre baissent fortement, à -18, 43%, mais ces agressions sont de plus en plus violentes “avec plusieurs tentatives d’homicide recensées” note la préfecture.
Les atteintes aux biens baissent quant à elles de 15%, et les cambriolages, de 27%, et de presque 40% sur le troisième trimestre.
Un bémol est à trouver du côté de la sécurité routière. Les accidents corporels sont en hausse de 11% en 2018, mais il y a moins de décès et de blessés hospitalisés que l’année dernière. Les deux accidents mortels de la semaine dernière rappellent “la fragilité” de ces statistiques.
Sur le plan de la lutte contre l’immigration clandestine, la préfecture revendique plus de 12 000 OQTF (obligations de quitter le territoire français)
délivrées au 30 septembre, soit 4,6% de moins qu’en 2017 à la même date. Les reconduites à la frontière sont logiquement en baisse aussi et s’établissent à 9632 éloignements, contre 14 231 en septembre 2017.
En mer, le bilan est de “196 kwassas interceptés ou repoussés” contre “376 l’année précédente”, un chiffre qui s’explique par “le contexte social et météorologique”.
Nous reviendrons plus en détail sur ces chiffres dans notre édition du JDM de ce mercredi.
Y.D.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139514
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139514
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139514
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139514
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139514
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139514
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...