31.9 C
Dzaoudzi
lundi 22 avril 2024
AccueilEconomieLe lycée agricole de Coconi toujours en droit de retrait

Le lycée agricole de Coconi toujours en droit de retrait

Le drapeau FO flottait ce samedi encore devant le lycée agricole de Coconi. Difficile de passer à côté de la revendication portée par le personnel du lycée, syndiqué ou non, qui n’a cependant pas empêché le marché paysan de se tenir.

Avant que les visiteurs ne se déversent sur les stands pour déguster jacques ou samossas aux crevettes, pour se coiffer d’un chapeau de Sada ou acheter un porte-clés aux couleurs des chiromani, ils étaient arrêtés à la porte pour signer une pétition de demande de sécurisation du site.

Des sites, plutôt, puisque celui de Valarano où se sont déjà déroulées deux agressions, est particulièrement concerné. Il abrite des élevages laitiers, mais aussi de volailles, et la cocoteraie, « c’est d’ailleurs sur celle-ci que son responsable s’est fait agresser il y a un an », rapporte Cécile Morelli, Chargée de mission du lycée. Un troisième site est également concerné, celui de l’atelier agroalimentaire.

A la suite du violent cambriolage du lycée agricole en avril 2018, où 8 personnes armées de chombo avaient fait irruption dans la nuit, neutralisant les alarmes, pour dérober du matériel informatique, des gardiens avaient été recrutés, « mais sur nos fonds propres. Nous sécurisons aussi Valarano depuis le 1er novembre, mais toujours sur un budget qui n’était pas destiné à ça. Nous allons être obligés à un moment de répercuter les coûts sur les produits vendus, dont les poulets. »

Les canards ne s’envolent plus

Cécile Morelli rapporte l’impatience du personnel

Le personnel du lycée demande des moyens à la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF), mais sans écho pour l’instant, « c’est notre autorité de tutelle, la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche du ministère de l’Agriculture, qui doit débloquer ces fonds destinés au gardiennage ».

Depuis que leurs gardiens sont opérationnels sur le lycée agricole, ils ont constaté une nette amélioration de la situation, « il n’y a plus de vols de canards », nous arrivons à planifier la production maintenant.

Ils demandent également une formation de self-défense, « et des talkies walkies, équipés d’un système d’alerte, beaucoup plus efficace que les téléphones portables ».

Si le marché paysan s’est malgré tout tenu, “c’est justement pour ne pas priver le lycée de ces recettes supplémentaires à un moment où nos besoins sont importants”. Les élèves ne sont donc plus accueilli depuis dix jours, “un mouvement qui mobilise les personnels adhérents à l’intersyndicale et les non syndiqués”.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139521
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139521
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139521
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139521
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139521
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139521
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...