30.9 C
Dzaoudzi
mercredi 17 avril 2024
AccueilEconomieEconomie sociale et solidaire : 300 000€ pour la "Musada 2.0"

Economie sociale et solidaire : 300 000€ pour la "Musada 2.0"

Ce vendredi, le Conseil départemental a agréé la CRESS, chambre régionale d'économie sociale et solidaire, pour mener à bien sa stratégie régionale d'ESS sur le territoire de Mayotte. Le Département a mis sur la table 300 000€ sur trois ans pour ce vaste projet générateur d'emplois et d'activité.

La CRESS, chambre régionale d’économie sociale et solidaire, vient de recevoir du Département de Mayotte une grosse injection de stéroïdes pour muscler ses actions dans le département. Plus précisément, avec un chèque de 300 000€ sur trois ans, le Conseil départemental a signé une convention avec la CRESS pour le déploiement de sa stratégie régionale d’économie sociale et solidaire (SRESS), une compétence régionale fixée par la loi.
“Concrètement, l’idée c’est de développer des outils sur le territoire pour accompagner le développement de l’ESS à Mayotte” explique Djemilah Hassani, responsable de la stratégie régionale de l’ESS au sein de la CRESS.

Djemilah Hassani, responsable de la stratégie régionale de l’ESS au sein de la CRESS.

“L’ESS n’a rien de nouveau, note la jeune femme, c’est quelque chose qui a toujours existé dans la culture de Mayotte. Il s’agit maintenant de le décliner en plusieurs outils.”
Parmi ces outils figurent en bonne place les Pôles ESS, placés dans chacune des 5 intercommunalités de Mayotte. Autant de guichets uniques pour “améliorer cet accompagnement et promouvoir l’ESS”.
En clair, il s’agit de réveiller l’esprit de travail coopératif de Mayotte mais en le modernisant “c’est un peu la Musada 2.0 ou 3.0” sourit la responsable. “Tout part de la loi de 2014 qui ne fait qu’instituer ce qui, ici, existait déjà”. Mais comme “il s’agissait surtout d’informel”, il importe de communiquer pour “faire prendre conscience que ça fait partie de la culture et qu’on peut faire de Mayotte un territoire pionnier”.

Actuellement, l’ESS représente pas moins de 3000 emplois sur le territoire de Mayotte. Le déploiement de la SRESS permettra d’en créer encore davantage.
Ainsi, la stratégie à Acoua devrait se concentrer sur le secteur agricole, tandis que dans le sud, l’accent serait plutôt mis sur le tourisme et l’environnement. Des secteurs porteurs et qui ont besoin d’un travail collectif.

Le président de la CRESS Kadafi Attoumani et le vice-président du Département Issa Issa Abdou

L’ESS pourrait ainsi mener à la création de Scops, sociétés coopératives à l’image des Doukas, ou à la relance de la brique de terre. Le tout étant de “partir de l’économie du réel, de l’existant, et de l’optimiser” précise Djemilah Hassani. A ce titre, la convention signée ce vendredi avec le Département est un pas important, qui va donner à la CRESS les moyens de ses ambitions, et à Mayotte, la possibilité de se développer avec des outils conçus à son échelle, et dans le respect de sa culture, et de son environnement.

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...