30.9 C
Dzaoudzi
lundi 22 avril 2024
AccueilorangePoissons au parfum sulfureux : l’enquête est lancée

Poissons au parfum sulfureux : l’enquête est lancée

Le mystère des poissons atteints de mortalité au nord-est de Mayotte reste entier. Et pourtant, les acteurs s’activent. Pas assez vite au goût (salé) des pêcheurs.

Vendredi, les pêcheurs qui ont jeté leurs lignes à plus d’une cinquantaine de kilomètres de Mayotte, ont aperçu un poisson mort flottant entre deux eaux. « C’est une espèce que nous ne connaissons pas », nous indiquaient-ils. Comme la préfecture les y avait invités à la suite de leur alerte de mortalité importante de poissons, ils ont rapporté le spécimen à terre. Mais étant donné que le week-end pointait son nez, ils l’ont congelé.

Ce lundi, la prise a été livrée à la DMSOI (Direction de la Mer Sud océan Indien, ex Affaires maritimes), qui s’est empressé de la déposer à la préfecture de Mayotte. « Les services vétérinaires sont en train de l’autopsier », nous explique-t-on ce lundi matin. Et en soirée, le verdict tombait : « Cela n’a rien donné. Peut-être parce qu’il a été congelé », il n’était donc pas frais leur poisson, mais froid, un constat qui aurait déplu à Ordralfabétix. « Mais nous avons gardé les viscère », tempère Etienne Guillet, le directeur de cabinet du préfet qui se mue tantôt en spécialiste sismique, tantôt en pro des ressources halieutiques.

Pas de pêche miraculeuse

Pêcheurs en mer (archives)

Par contre, la prise révèle une information : il s’agit d’une espèce des grands fonds, « un grenadier, qui vit de 400 à 800 mètres de profondeur », nous précise-t-il. Voire 2.500m. Ce qui accrédite la thèse d’une perturbation de la faune pélagique, possiblement liée à l’essaim de séismes, et peut-être, une fuite d’une fracture de la croute terrestre. Les pécheurs évoquent une émanation olfactive, qu’ils estiment être du gaz, ou qui pourrait être du souffre.

La préfecture n’a pas attendu que les pêcheurs rapportent leur prise pour se rendre sur la zone, assez lointaine puisqu’elle serait proche du banc de la Zélée, à prés d’une centaine de kilomètres de Mayotte : « Nous avons envoyé un navire sur cette zone indiquée par les pécheurs, sans n’avoir rien identifié de spécial, ni en mortalité de poisson, ni en odeur spécifique. »

Pour les pêcheurs, il ne faut pas s’attendre à une pêche miraculeuse de poissons morts : « C’est très aléatoire, on les trouve au hasard, la mer est vaste, et c’est par temps très calme qu’on les repère. Nous demandons qu’une mission nous accompagne », interpelle Moussa Abdallah, le patron des pêcheurs de Petite Terre.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139517
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139517
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139517
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139517
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139517
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139517
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...