28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 avril 2024
AccueilcinemaUne classe de Mayotte sélectionnée pour le jury des Césars des lycéens

Une classe de Mayotte sélectionnée pour le jury des Césars des lycéens

Sacrée fierté pour les élèves de terminale option cinéma et audiovisuel du lycée Mamoudzou-Nord. Ils sont les seuls ultramarins à participer au jury des Césars des lycéens, l'équivalent du goncourt des lycéens pour le cinéma, dont la première édition a lieu cette année.

Tonnerre d’applaudissements dans l’amphithéâtre du lycée Mamoudzou Nord. Les 33 élèves de la classe de terminale option cinéma ont été sélectionnés pour participer aux Césars des lycéens. C’est la première fois cette année que cet équivalent du Goncourt des lycéens est adapté au cinéma français.
Derrière les élèves, deux professeurs de cinéma sont à la manoeuvre : Gilles Collin et Gauthier Berthelemy. “La sélection s’est faite suite à un appel à candidature de l’Education nationale et de l’académie des Césars, explique ce dernier. Gilles Collin a répondu pour sa classe et l’académie des Césars a trouvé sa candidature intéressante. Ce sont les seuls ultramarins sélectionnés. La seule autre classe hors métropole est celle d’un lycée français à Londres.”

Dès ce vendredi, le lycée projette les sept films nominés dans la catégorie meilleur film aux Césars dans son amphithéâtre. A l’issue des projections, les élèves auront jusqu’au 22 février pour  voter pour le film de leur choix. “Ils votent exactement comme le reste des jurys de l’académie” note le professeur.
Le 25 février, le lauréat 2019 sera dévoilé à Paris au grand amphithéâtre de la Sorbonne. “On espère mettre en place une délégation pour y représenter Mayotte” souhaite l’enseignant.

Quelques pas de danse pour le lancement de cette première édition

“On fera le maximum pour que toute la classe aille à Paris” appuie Didier Cauret, directeur de cabinet du vice-recteur pour qui “c’est un événement culturel mais aussi l’expression d’une passion”.
Les élèves quant à eux ne demandent pas mieux, et ne cachent pas leur passion justement. Maïmouna Chami et Maïka Laza estiment de concert, chacune finissant les phrases de l’autre, que leur candidature a été retenue “d’abord parce qu’on est la première classe CAV de Mayotte”, et ensuite parce qu’ “on s’est vite adaptés, nos projets étaient à la fois amateurs et assez professionnels car on a vite appris, ça se voyait qu’on était passionnés.
Si la classe peut aller représenter Mayotte à Paris fin février -les financements dépendront des aides éventuelles que le projet décrochera-, ce sera avec la formation du théâtre du soleil en juillet un bond en avant pour la valorisation du potentiel local en matière d’arts de la scène, et un pas en avant vers la professionnalisation de ces jeunes passionnés.
Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139513
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139513
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139513
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139513
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139513
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139513
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...