22.9 C
Dzaoudzi
samedi 20 juillet 2024
AccueilEconomieL'AFD fournit 2,2 millions d'euros à Kani-Keli

L’AFD fournit 2,2 millions d’euros à Kani-Keli

L'AFD accorde à Kani-Keli une avance de trésorerie qui lui permettra de réaliser plusieurs structures dédiées au "lien social" informe la mairie. De quoi pallier ses "tensions de trésorerie".

Les prêts de l’Agence Française de Développement (AFD) sont précieux pour les communes. Ils permettent d’avancer l’argent d’un investissement, étape nécessaire à l’obtention d’une subvention européenne par exemple. Or sans trésorerie, pas de subvention et pas de politique publique. L’AFD vient donc régulièrement en appui des collectivités pour avancer l’argent en attendant l’arrivée des fonds européens.
C’est ce qu’a obtenu la commun de Kani-Keli avec une avance de plus de 2,2 millions d’euros. Ce prêt d’une durée de 36 mois doit permettre de financer divers projets communaux notamment le pôle intergénérationnel, “un bâtiment à usages multiples qui accueillera en son sein un accueil de jour de loisirs pour personnes âgées, un réfectoire, une crèche municipale de 24 places et les bureaux du CCAS de la commune”.

Ces infrastructures “doivent concourir à renforcer le lien social et permettre d’améliorer la qualité de vie dans la commune”.

Ensuite, “la mairie investit pour l’éducation et le bien-être des enfants de la commune. Pour rappel, un gros effort a déjà été effectué en 2018-2019 pour la rénovation complète de l’école élémentaire La Rose. Actuellement, des travaux sont en cours pour la construction de deux salles de classe supplémentaires. Dans la continuité ce qui est déjà réalisé à Choungui, à M’ronabéja, à Passi-kéli et à Kani-Bé, un grand réfectoire est en cours de construction dans l’enceinte de l’école La Rose pour offrir à nos élèves un meilleur cadre pour prendre leurs repas chauds.” Ces travaux sont chiffrés à presque 1,5 millions d’euros.

Yves Rajat, directeur de l’AFD

“Une troisième convention sera signée dans les prochaines semaines, et portera sur le préfinancement d’une subvention (…) d’un montant de 922 847 € pour la construction de la « Salle des fêtes de Choungui »” indique aussi le communiqué de la municipalité qui précise l’enjeu de ces aides de l’AFD. “Ces conventions de préfinancement ont été signées pour permettre à la commune de pallier les tensions de trésorerie qu’elle rencontre, liées essentiellement aux longs délais de traitement et de versement des avances, acomptes et soldes de subventions accordées par les partenaires financiers.”

Y.D.

4 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...